Otrar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant une localité du Kazakhstan image illustrant l’archéologie
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, une localité du Kazakhstan et l’archéologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Otrar, également appelée Farab, est une ville ruinée du sud du Kazakhstan, située sur le Syr-Daria. Elle faisait partie du royaume du Khwarezm quand son gouverneur fit massacrer en 1218 une caravane de marchands-espions envoyés par Gengis Khan.

Ce fut le point de départ de l'invasion sanglante menée en 1220-1222 par les armées mongoles en Asie centrale et qui, après Otrar tombé le 16 février 1222, dévasta Boukhara, Samarcande, Merv et bien d'autres villes de la région.

En 1405, Tamerlan mourut à Otrar alors qu'il partait en campagne contre la Chine des Ming.

Farab est également le nom d'un des trois postes-frontière entre l'Ouzbékistan et le Turkménistan actuellement en service. Le poste est située entre Türkmenabat et Boukhara.

Le philosophe mu'tazilite Al-Farabi serait né dans cette ville, qui lui aurait donné son nom.

Liens externes[modifier | modifier le code]