Ota Filip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Filip.
Ota Filip
Filip.black.white.jpeg

Ota Filip vers 1997.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Site web
Distinctions

Ota Filip (né le [1] à Slezská Ostrava (en) (Tchécoslovaquie), aujourd'hui Ostrava (République tchèque) et mort le à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne)) est un romancier et journaliste tchèque naturalisé allemand qui a aussi écrit en allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ota Filip est né d’un père tchèque qui se déclara Allemand en 1939 et d’une mère polonaise[2].

Durant la période tchécoslovaque, ses travaux furent censurés et bannis par les autorités, et après l'occupation de son pays par les armées du Pacte de Varsovie en 1968, il fut jugé et emprisonné de 1969 à 1971, ce qui fut la raison pour laquelle il partit en Allemagne de l'Ouest[3] en 1974, s'établissant à Murnau[4]. Il fut naturalisé en 1976[2].

Ota Filip a travaillé pour l'éditeur S. Fischer Verlag et est membre de l'Académie bavaroise des beaux-arts[5]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Prix Adalbert-von-Chamisso, prix qui distingue une œuvre écrite et publiée en allemand d'un auteur dont la langue maternelle n'est pas l'allemand.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Grand-Père et son canon, traduit de l'allemand par Pierre Foucher, Éditions Noir sur Blanc, 2005, (ISBN 978-2-882-50161-5)[6]
  • Comment est né Grand-Père et son canon, traduit de l'allemand par Pierre Foucher[7]
  • La Septième biographie. Mémoires romancés (1930-1953), traduit du tchèque par Pierre Foucher [8]
  • Un fou dans la ville, Le Seuil, 1974

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]