Oswaldo López Arellano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir López et Arellano (homonymie).
Oswaldo López Arellano
Illustration.
Fonctions
Président de la République du Honduras
Prédécesseur Ramón Villeda Morales (en)
Successeur Ramón Ernesto Cruz Uclés (en)
Prédécesseur Ramón Ernesto Cruz Uclés (en)
Successeur Juan Alberto Melgar Castro (en)
Biographie
Nom de naissance Oswaldo López Arellano
Date de naissance
Lieu de naissance Danlí, Drapeau du Honduras Honduras
Date de décès (à 88 ans)
Lieu de décès Tegucigalpa, Drapeau du Honduras Honduras
Nationalité hondurienne
Profession Militaire
Religion Catholicisme

Oswaldo López Arellano
Présidents de la République du Honduras

Oswaldo López Arellano, né à Danlí le et mort le , est un militaire hondurien. Il fut président de la République entre 1963 et 1971 et entre 1972 et 1975. Considéré comme un dictateur, il a pris le pouvoir par la force à deux reprises.

Biographie[modifier | modifier le code]

López Arellano commence tôt sa carrière dans l'armée, accédant au grade de général après avoir servi durant une longue période en tant que colonel. En 1957, il participe brièvement à la junte militaire, à laquelle des élections mettent rapidement fin. En , il prend le pouvoir à la suite d'un coup d'État, dix jours avant le scrutin présidentiel. Il accepte plus tard de nouvelles élections, remportées en juin 1971 par Ramón Ernesto Cruz Uclés (en). En , il reprend le pouvoir par un coup d'État militaire.

En 1975, la Securities and Exchange Commission des États-Unis révèle que la United Fruit Company a octroyé à López Arellano un pot-de-vin de 1,25 million de dollars et une promesse de 1,25 million supplémentaires, en échange de réductions des taxes à l'export des bananes. Ce scandale, connu au Honduras sous le nom de « Bananagate », fait cesser les activités commerciales avec la United Fruit. Le , Oswaldo López Arellano est démis de ses fonctions par un coup d'État militaire mené par l'un de ses généraux, Juan Alberto Melgar Castro.

López Arellano était par ailleurs le propriétaire d'une compagnie aérienne du Honduras, la SAHSA (en) (Servicio Aéreo de Honduras SA).