Oswald Birley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Oswald Birley
Birley, Oswald Hornby Joseph; Glyn Warren Philpot; National Portrait Gallery, London.jpg
Oswald Birley par Glyn Philpot (1920), National Portrait Gallery
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
The Parish Church of All Saints (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Période d'activité
Père
Hugh Francis Birley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elizabeth McQuorquodale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Rhoda Vava Mary Lecky Pike (en) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Maxime de la Falaise
Mark Birley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits
Genre artistique
Distinctions
Titre honorifique
Sir

Sir Oswald Birley ( - ) est un peintre anglais, spécialisé dans les portraits, notamment des personnalités royales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oswald Hornby Joseph Birley est né en Nouvelle-Zélande. Il appartient à une vieille famille du Lancashire. Il est l'arrière-petit-fils de Hugh Hornby Birley (en) (1778-1845).

Il prend part à la Première Guerre mondiale qu'il termine capitaine, décoré de la croix militaire en 1919. Pendant la Seconde Guerre mondiale il sert avec le grade de major dans la Home Guard.

Il est connu pour ses portraits du roi George V, de la reine Mary, du roi George VI, de la reine-mère Elizabeth, et d'Élisabeth II.

Il peint également le portrait de sir Winston Churchill, et dont des liens d'amitié l'unissent, ainsi que les généraux Eisenhower et Montgomery, l'amiral Mountbatten, notamment.

Oswald Birley est anobli en 1949, et devient sir Oswald Birley.

Famille/Descendance[modifier | modifier le code]

Sir Oswald Birley épouse en 1921 Mary Rhoda Vava Lecky Pike. Le couple a deux enfants :

  • Maxime Birley (1922-2009), mieux connue sous le nom de Maxime de la Falaise, mannequin, d'où descendance, notamment Loulou de la Falaise (1948-2011).
  • Mark Birley (1930-2007), fondateur en 1963 de la discothèque aristocratique londonienne Annabel's, du nom de son épouse, Annabel Vane-Tempest-Stewart[1] (née en 1934), d'où descendance et notamment : Robin Birley et Jane Birley ;

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elle épouse en secondes noces James Goldsmith, avec postérité.

Liens externes[modifier | modifier le code]