Ossip Piatnitski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ossip Piatnitsky
Piatnicki.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Lieu de détention
Prison de Lefortovo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ossip Aronovitch Pianitski (en russe : Осип Аронович Пятницкий), (né le dans l'Empire russe, mort en URSS le ), est un militant bolchevik.

Biographie[modifier | modifier le code]

Militant bolchévique d'origine ouvrière, il prend des responsabilités au sein du Komintern dès 1921. Avec Dmitri Manouïlski, il joue un grand rôle dans les affaires du Parti communiste français. L'historien Philippe Robrieux écrit que c'est lui qui, dans les années 1930, a barré la route à Jacques Doriot contre l'avis de Manouïlski.

Dénoncé comme trotskiste[1], il est arrêté le [2], et exécuté le . Il fut réhabilité lors du XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique en février 1956.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Orlando Figes (trad. de l'anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, préf. Marc Ferro), La Révolution russe : 1891-1924 : la tragédie d'un peuple, Paris, Denoel, , 1107 p. (ISBN 978-2-207-25839-2)
  • Philippe Robrieux, Histoire intérieure du parti communiste, T. 4, Fayard
  • Ioulia Pianitskaïa, Chronique d'une déraison : Moscou 1937-1938. Journal annoté par Igor Pianitski et traduit du russe par Denis et Irène Paillard. Avant-propos de Marina Vlady. Paris : Editions du Seuil, 1992. 198 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]