Ossip Lourié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ossip Lourié
Naissance
Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la France France
Décès
Activité principale
Écrivain

Ossip Davidovitch Lourié (О́сип Дави́дович (Давыдович) Лурье), née le 28 janvier 1868 à Dobrouna (voblast de Vitebsk, aujourd'hui en Biélorussie) et décédé en juillet 1955[1], était un écrivain franco-russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Venu en France en 1892 puis naturalisé français, il fut professeur à l'Université nouvelle de Bruxelles et docteur de la Faculté des lettres de l'Université de Paris. Il se spécialisa dans l'étude des figures de Tolstoï et d'Ibsen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Échos de la vie, 1893
  • Âmes souffrantes, 1895
  • 'Pensées de Tolstoï d'après les textes russes', Paris, Félix Alcan, coll. «Bibliothèque de philosophie contemporaine», 1898
  • La Philosophie de Tolstoï, Paris, Félix Alcan, coll. «Bibliothèque de philosophie contemporaine», 1899
  • La Philosophie sociale dans le théâtre d'Ibsen, 1900
  • La Philosophie russe contemporaine, 1901
  • Nouvelles Pensées de Tolstoï, 1903
  • Le Bonheur et l'intelligence, esquisse psycho-sociologique, 1904
  • Psychologie des romanciers russes du XIXe siècle, 1905
  • Ibsen, 1828-1906, 1907
  • Tolstoï, 1907
  • Croyance religieuse et croyance intellectuelle, 1908
  • Le Langage et la verbomanie : essai de psychologie morbide, 1912
  • La Russie en 1914-1917, 1918
  • Graphomanie, essai de psychologie morbide, 1920
  • Le Rire normal et morbide, 1920
  • La Révolution russe, 1921
  • Mon bréviaire, 1.200 pensées et réflexions, recueillies et classées, 1923
  • Comité secret, pièce en 1 acte, 1923
  • La Gifle sanglante : crise morale d'un intellectuel européen de nos jours, 1926
  • Qu'est-ce que la calomnie ? : esquisse psycho-pathologique, 1927
  • La Morale chez les bêtes, 1928
  • L'Arrivisme, essai de psychologie concrète, 1929
  • Congrès des soldats inconnus, 1930
  • Hymne à la France, sonnet inédit, 1938

Note[modifier | modifier le code]

  1. D'après la Revue philosophique de Louvain, Volume 53, 1955 (Extrait sur GoogleLivres).

Liens externes[modifier | modifier le code]