Oskar Perron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oskar Perron
Description de cette image, également commentée ci-après

Oskar Perron en 1948

Naissance
Frankenthal (Palatinat) (Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand)
Décès (à 94 ans)
Munich (Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest)
Champs Mathématiques
Diplôme Université de Munich
Renommé pour Théorème de Perron-Frobenius

Oskar Perron (7 mai 1880 - 22 février 1975) est un mathématicien allemand. Il a établi avec Frobenius le théorème de Perron-Frobenius, qui porte sur les valeurs propres de certaines matrices. Il est aussi l'auteur de la formule de Perron, qui porte sur la somme d'une fonction arithmétique.

Professeur à l'université de Heidelberg puis de Munich, il est aussi l'auteur de nombreuses contributions sur les équations différentielles.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Über die Drehung eines starren Körpers um seinen Schwerpunkt bei Wirkung äußerer Kräfte, Diss. München 1902
  • Grundlagen für eine Theorie der Jacobischen Kettenbruchalgorithmus, Habilitationsschrift Leipzig 1906
  • Die Lehre von den Kettenbrüchen, 2 vols., 1913, 3rd edn. Teubner Verlag 1954 (vol. 1 Elementare Kettenbrüche,[1] vol. 2 analytische und funktionentheoretische Kettenbrüche[2])
  • Irrationalzahlen, 1921,[3] 2nd edn. 1939,[4] 4th edn. de Gruyter, Berlin 1960
  • Algebra I, II, Sammlung Göschen 1927,[5] 3rd edn, 1951
  • with Evelyn Frank: 
  • Nichteuklidische Elementargeometrie der Ebene, Teubner, Stuttgart 1962

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Oskar Perron », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).