Oskar Bider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Oskar Bider
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 27 ans)
DübendorfVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Oskar Bider, né le à Langenbruck et mort le à Dübendorf, est un pionnier suisse de l'aviation[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un marchand de tissus, il ne va pas suivre la même carrière que son père préférant s'orienter vers l'agriculture et devenir notamment gaucho en Argentine, avant de faire son retour en Europe et de s'adonner à l'aviation, décrochant son brevet de pilote en France le , sous le numéro 1194, après avoir suivi une formation à l'école Blériot de Pau.

Il passe à la postérité grâce notamment à deux exploits : il est, en effet, un des premiers aviateurs à avoir franchi les Pyrénées[2] (, Pau - Madrid) puis les Alpes (, Berne - Sion ) avec un monoplan Blériot biplace à moteur Gnome de 80 chevaux[3].

Il perdra la vie dans la matinée du , étant victime d'un accident avec son Nieuport 21. Il est tué sur le coup. Un accident que l'on doit probablement imputer à son état d'ébriété au moment du vol, son appareil ne présentant aucune anomalie de fonctionnement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Oskar Bider sur horizons et débats de Zurich
  2. « Le 24 janvier 1913 dans le ciel : Le raid Pau – Madrid d’Oscar Bider », Air Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 28 décembre 2017)
  3. « Le 13 mai 1913 dans le ciel : Oscar Bider vole de Berne à Sion », Air Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 28 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]