Oskar Backlund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un astronome
Cet article est une ébauche concernant un astronome.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Oskar Backlund
Oskar Backlund.jpg

Oskar Backlund

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Länghem (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Poulkovo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activité
Enfants
Elsa Carolina Backlund-Celsing (d)
Helge Backlund (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinction

Johan Oskar Backlund ( - ) était un astronome russo-suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son premier prénom est parfois donné comme Jöns toutefois les sources modernes, y compris les suédoises, utilisent Johan. En Russie où il a passé toute sa carrière, il est connu comme Oskar Andreevitch Baklund (Оскар Андреевич Баклунд). Le jour de sa naissance et de son décès sont parfois donnés comme étant le 16 avril et 18 août, ce qui correspond aux dates dans le calendrier julien en usage à l'époque en Russie.

Backlund naît à Länghem dans le Västergötland en Suède et passe ses diplômes à l'université d'Uppsala en 1872. Il se marie avec Ulrika Catharina Widebeck, leur fille Elsa Carolina Backlund (25 février 1880-19 avril 1974) est une artiste, elle se marie avec Ulrik Fredrik Adolf Hugo Celsing et est connue sous le nom d'Elsa Backlund-Celsing. Leur fils Helge Gotrik Backlund (3 septembre 1878-1958) est géologue.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1876, il émigre en Russie, il travaille d'abord à l'observatoire de Dorpat puis en 1879 à celui de Poulkovo où il est invité par Otto Wilhelm von Struve. Il devient le directeur de cet observatoire en 1895 et détient ce poste jusqu'à sa mort. À Poulkovo, il lance la création de deux stations satellites, une à Mykolaïv en Russie (aujourd'hui en Ukraine) et l'autre en Crimée à Simeïz[1] (Observatoire de Simeïz). Ces deux stations ne verront pas le jour de son vivant dû aux difficultés entraînées par la guerre. Il entre à l'Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg en 1883.

Backlund se spécialise en mécanique céleste, principalement dans le calcul de l'orbite de la comète de Encke, prenant en compte les perturbations de plusieurs planètes. Il utilise ses observations pour estimer la masse de Mercure et de Vénus. Les Russes nomment fréquemment Encke, comète de Encke-Backlund. Il effectue aussi des recherches en géodésie de 1898 à 1900 dans l'île de Spitzberg.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. notice nécrologique, page 2

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices nécrologiques[modifier | modifier le code]