Oshun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Oxun.jpg

Oshun, Oxum (dans le candomblé brésilien), Ochun (dans la santeria) est l'orisha des eaux des rivières. Elle est la déesse de la beauté et elle a une forte liaison avec le monde spirituel. Elle est représentée par le jaune. Elle a pour attribut un miroir. Elle est l'une des épouses de Shangô.

Assimilations[modifier | modifier le code]

Au Brésil, elle est assimilée dans la religion catholique à Nossa Senhora das Candeias à Bahia, et à Nossa Senhora dos Prazeres à Recife[1].

À Cuba en revanche, elle est assimilée à la Vierge de la Caridad del Cobre, la sainte patronne de Cuba.

Musique et chansons[modifier | modifier le code]

Cette divinité est citée à la fin de la chanson River (2014) du duo Ibeyi, la chanson étant une prière pour que l'eau de la rivière, donc celle d'Oshun, lave les péchés : "Wemile Oshun/Oshun dede/Alawede Wemile Oshun/Moolowo beleru yalode moyewede"

Deux rappeuses new-yorkaises ont investi la figure de Oshun dans un collectif de rap du même nom [2]. Oshun (groupe) est composé de deux femmes Niambi Sala et Thandiwe, elles sont tous les deux originaires de Washington [2].Elles qualifient leur propre style, le « Iya-sol » qui est « un métissage entre leur univers spirituel, le néo-soul et le hip-hop qui dessine des liens entre Floetry, Lauryn Hill et Chief Keef[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Caractéristiques des orixás
  2. a b et c « Nouveau groupe à suivre : OSHUN, fusion hip-hop et spirituelle », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 3 décembre 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]