Oscar Straus (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité politique image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant une personnalité politique américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur les redirections Pour le compositeur autrichien, voir Oscar Straus (compositeur).
Oscar Straus
Image illustrative de l'article Oscar Straus (homme politique)
Fonctions
Secrétaire au Commerce et au Travail des États-Unis
Président Theodore Roosevelt
Prédécesseur Victor Howard Metcalf
Successeur Charles Nagel
Biographie
Nom de naissance Oscar Solomon Straus
Date de naissance
Lieu de naissance Otterberg (Royaume de Bavière)
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès New York (États-Unis)
Nationalité américaine
Religion Judaïsme

Oscar Solomon Straus, né le à Otterberg et mort le à New York, est un homme politique américain. Secrétaire au Commerce et au Travail des États-Unis de 1906 à 1909 sous la présidence de Theodore Roosevelt, Oscar Strauss est le premier homme politique d'origine juive à devenir membre d'un cabinet présidentiel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Né à Otterberg, ville alors située dans le Palatinat rhénan uni au royaume de Bavière, Oscar Strauss émigre en 1854 aux États-Unis avec ses parents qui s'installent à Talbotton en Géorgie. Après des études de droit à la faculté de l'université Columbia à New York, il exerce la profession de juriste jusqu'en 1881, date à laquelle il devient marchand.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il occupe le poste de ministre des États-Unis auprès de l'Empire ottoman de 1887 à 1889, puis de 1898 à 1899.

En décembre 1906, il est nommé secrétaire d'État au Commerce et, à ce titre, participe notamment, en compagnie du président Theodore Roosevelt, du grand maître de l'ordre du B'nai B'rith Adolf Kraus et du banquier Jacob Schiff aux négociations de paix de Portsmouth entre la Russie et le Japon, à la suite de la Guerre russo-japonaise (1904-1905).

Il quitte le Département du Commerce en 1909 à la fin du mandat de Roosevelt. Il est nommé peu après par le nouveau président William Howard Taft comme ambassadeur des États-Unis auprès de l'Empire ottoman, fonction qu'il occupe pendant un an. En 1912, il se présente sans succès à l'élection pour le poste de gouverneur de New York.

Famille[modifier | modifier le code]

La famille Strauss s'illustre par de nombreux membres influents, comme le petit-fils d'Oscar Strauss, Roger W. Straus, Jr., qui fonde la maison d'édition Farrar, Straus and Giroux; son frère, Isidor Straus, mort à bord du Titanic, un membre de la Chambre des représentants du 15e district de New York de 1894 à 1895, et copropriétaire des magasins Macy's avec son frère, Nathan Straus (en) ; son neveu, Jesse Isador Straus, ambassadeur des États-Unis en France de 1933 à 1936.

Hommage[modifier | modifier le code]

A Washington, D.C., un mémorial célèbre les réalisations de cet illustre homme d'État américain d'origine judéo-allemande.

Liens externes[modifier | modifier le code]