Orvaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Orveau et Orvault.

Orvaux
Orvaux
L'église Notre-Dame.
Blason de Orvaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Conches-en-Ouche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Conches
Maire délégué M. Claude Morisset
Code postal 27190
Code commune 27447
Démographie
Gentilé Orvauxiens
Population 208 hab. (2016 en diminution de 60 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 24″ nord, 1° 02′ 03″ est
Altitude Min. 103 m
Max. 160 m
Superficie 6,2 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Le Val-Doré
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Orvaux

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Orvaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Orvaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Orvaux

Orvaux est une ancienne commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle du Val-Doré.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d'Orvaux est située dans le pays d'Ouche dans le département de l'Eure en Normandie.

Communes limitrophes d’Orvaux[1]
Le Fresne Champ-Dolent, Gaudreville-la-Rivière
Le Mesnil-Hardray Orvaux[1] Les Ventes (par un angle)
Sylvains-Lès-Moulins
(comm. dél. de Villalet)
Nogent-le-Sec

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme latinisée Aurea valles en 1180[2].

Toponyme médiéval du type Orval / Orival au pluriel et signifiant « les vaux d'or ».

Ancienne commune du Boshion rattachée en 1809. Mentionnée sous la forme latinisée Bosco Hugonis en 1196 : « le bosc de Yon » c'est-à-dire « le bois de Hugon »[3].

En effet, bosc est la forme usuelle du mot « bois » en Normandie au Moyen Âge et Yon est le cas régime du nom de personne Hue, très fréquent en Normandie et devenu nom de famille. Hugues, Hugon représentent des variantes méridionales de ce même nom.

Homonymie avec Boschyons, commune de Seine-Maritime.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1929 1939 Albéric de Mare   conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Claude Morisset PS Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 208 habitants[Note 1], en diminution de 60 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1168779220193207203198185
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
189172169174165172161160155
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
143141139129123118100124116
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1009095174286384487515530
2016 - - - - - - - -
208--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture ocale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Orvaux

Ces armes peuvent se blasonner ainsi aujourd'hui :

d'argent à un écusson de sinople accompagné de trois lionceaux de gueules tenant entre leurs pattes antérieures trois trèfles aussi de sinople, au chef palé d'or et de gueules de quatre pièces, chargées celles d'or de deux feuilles de chêne de sinople et celles de gueules de deux épis de blé tigés et feuillés de deux pièces aussi d'or.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes » activée ».
  2. François de Beaurepaire (préf. Marcel Baudot), Les Noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Paris, A. et J. Picard, , 221 p. (ISBN 2-7084-0067-3, OCLC 9675154), p. 155
  3. François de Baurepaire, Op. cité. p. 73.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]