Orthosilicate de tétraéthyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orthosilicate de tétraéthyle
Tetraethyl orthosilicate.svg   Tetraethyl orthosilicate 3D.png
Structure de l'orthosilicate de tétraéthyle.
Identification
No CAS 78-10-4
No EINECS 201-083-8
Apparence liquide incolore, d'odeur caractéristique[1]
Propriétés chimiques
Formule brute C8H20O4Si  [Isomères]
Si(C2H5O)4
Masse molaire[2] 208,3275 ± 0,0093 g/mol
C 46,12 %, H 9,68 %, O 30,72 %, Si 13,48 %,
Propriétés physiques
fusion −77 °C[1]
ébullition 168 °C[1]
Miscibilité dans l'eau : hydrolyse lente[1]
Masse volumique 0,93 g·cm-3[1]
Point d’éclair 37 °C (coupelle fermée)[1]
Limites d’explosivité dans l’air 1,323 %vol[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 200 Pa[1]
Précautions
SGH[3]
SGH02 : InflammableSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H226, H319, H332, H335,
SIMDUT[4]
B2 : Liquide inflammableD2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
B2, B6, D2B,
NFPA 704

Symbole NFPA 704

Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Transport
-
   1292   
Écotoxicologie
Seuil de l’odorat bas : 3,6 ppm[5]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'orthosilicate de tétraéthyle (TEOS) est un composé chimique de formule Si(OCH2CH3)4 ou plus simplement Si(OEt)4; l'abréviation TEOS (pour tetraethylorthosilicate) est généralement utilisée dans l'industrie du sol-gel, où il est intensivement étudié. La majorité des études en sol-gel pour des sols de silices ont utilisé ce produit comme précurseur.

Le TEOS est généralement produit par alcoolyse du tétrachlorure de silicium SiCl4 dans de l'éthanol CH3CH2OH :

SiCl4 + 4 CH3CH2OH → Si(OCH2CH3)4 + 4 HCl.

Il est utilisé pour la réticulation de silicones et possède certaines applications comme précurseur du dioxyde de silicium SiO2 dans l'industrie des semi-conducteurs[6] dans le cadre d'une réaction sol-gel. La propriété remarquable du TEOS est en effet de former du SiO2 par simple hydrolyse en libérant de l'éthanol CH3CH2OH :

Si(OCH2CH3)4 + 2 H2OSiO2 + 4 CH3CH2OH.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h SILICATE DE TETRAETHYLE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Numéro index 014-005-00-0 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  4. « Silicate d'éthyle » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  5. « Ethyl silicate », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)
  6. (en) D.A.P Bulla et N.I Morimoto, « Deposition of thick TEOS PECVD silicon oxide layers for integrated optical waveguide applications », Thin Solid Films, vol. 334, no 1-2,‎ , p. 60-64 (lire en ligne) DOI:10.1016/S0040-6090(98)01117-1