Orpington (poule)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Poule et coq orpington bleu

L'orpington est une race de poule domestique.

Description[modifier | modifier le code]

L'orpington est une poule active et docile, reconnue pour la tendreté de sa chair et sa ponte d'hiver. Elle ne vole pas et est facile à élever en enclos restreint. Il est nécessaire de lui apporter de la nourriture en quantité lors de sa phase de croissance ; l'obtention de la masse définitive prend 18 mois. La poule est une excellente couveuse et mère, elle peut couver plusieurs œufs d'oie. Elle pond entre 175 et 200 œufs par an[1]. Cette race existe en de nombreuses variétés, dont certaines très rares ; la couleur la plus populaire est le fauve. C'est une poule assez fragile pendant sa croissance, mais très robuste adulte.

Origine[modifier | modifier le code]

poussin d'orpington bleu

Originaire d'Angleterre, du village d'Orpington dans le Kent, au sud de l'Angleterre, cette race a été développée par William Cook[2] à partir des races minorque, croad-langshan et cochin. La variété noire a été introduite en 1889 et la fauve en 1894. Après que cette race a été présentée en 1895 à New York au Madison Square Garden, sa popularité n'a fait que croître[3].

Standard[modifier | modifier le code]

  • Crête : simple
  • Oreillons : rouges
  • Couleur des yeux : selon variétés
  • Couleur de la peau : blanche
  • Couleur des tarses : selon variétés
  • Variétés de plumage : fauve, noir, blanc, bleu andalou, tricolore, noir caillouté blanc, barrée, rouge acajou, perdrix maillé doré, noir à camail argenté et poitrine lisérée, gris perle, fauve liséré noir, doré à liséré noir, doré à liséré bleu, blanc herminé noir


Grande race :

Naine :

Divers[modifier | modifier le code]

Dans le film Babe, le cochon devenu berger (1996), on rencontre bon nombre de figurants animaux. Parmi les nombreux animaux de ferme, on trouve quelques orpington fauves dans la basse-cour, que l'on peut apercevoir à différents moments du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Esther Verhoff, The Complete Encyclopedia of Chickens, Lisse (NL), Rebo International, 2003
  2. L'Ami des jardins, n° hors-série mai 2017, éd. Mondadori
  3. (en) Pam Percy, The Field Guide to Chickens, Saint Paul, Minnesota, Voyageur Press, 2006

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des races de poules | Coq et poules sauvages | Société centrale d'aviculture de France | Bantam club français

Sources[modifier | modifier le code]