Oroville (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oroville.
Oroville
Héraldique.
Héraldique.
Image illustrative de l'article Oroville (Californie)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Californie Californie
Comté Butte
Maire
Mandat
Linda Dahlmeier
depuis 2011
Démographie
Population 16 061 hab. (2010)
Densité 477 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 30′ 50″ nord, 121° 23′ 33″ ouest
Superficie 3 370,1 ha = 33,701 km2
· dont terre 33,653 km2 (99,86 %)
· dont eau 0,05 km2 (0,14 %)
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Divers
Municipalité depuis
Localisation
Carte du comté de Butte.
Carte du comté de Butte.

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Oroville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Oroville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Oroville
Liens
Site web http://www.cityoforoville.org/

Oroville est le chef-lieu du comté de Butte, dans l'État de Californie, aux États-Unis. La population de la ville était de 13 004 habitants selon le recensement de 2000. Sa superficie est de 31,8 km2.

La ville est fondée en 1848 au moment de la ruée vers l'or en Californie, et notamment dans le Comté de Sacramento. Son nom vient directement de cette histoire, oro signifiant « or » en espagnol.

Le barrage[modifier | modifier le code]

La ville est connue par le barrage du même nom qui y est érigé, barrage qui est l'un des vingt plus grands du monde, et le plus grand des États-Unis. Haut de 235 mètres et long de 2 109 mètres, il retient le lac d'Oroville, lequel a une capacité de 4,3 km3 d'eau, ce qui en fait le second plus grand réservoir de Californie. C'est l'un des constituants essentiels du Central Valley Project qui permet d'irriguer les terres pauvres en eau du sud de l'État à partir des terres qui en sont riches au nord.

En février 2017, l'exutoire de crue (spillway) est mis en service suite à de très fortes pluies succédant à une décennie de sécheresse en Californie. Le lac se remplit et l'utilisation de l'exutoire prévue dans ce type de situation, devient nécessaire, pour la première fois de l'histoire du lac. Il se révèle alors une faille dans l'exutoire principal , à mi hauteur. Progressivement la faille de l'exutoire principal s'agrandit et cède sous la force de l'eau évacuée du lac. Celle-ci érode une partie de la montagne avant de rejoindre le cours de la rivière.

Suite à un risque potentiel de rupture de l'exutoire de secours débordé par de fortes pluies et une crue très importante, Oroville est évacuée par ses habitants par précaution le 12 février[1] : 180 000 personnes sont évacuées du Comté de Butte. Après plusieurs jours de doutes, la mise en œuvre de l'exutoire principal bien qu'endommagé permet de faire baisser l'eau du lac, épargne l'utilisation de l'exutoire de secours et il apparaît que le barrage en lui-même n'est pas en danger. Le 15 février 2017, les habitants évacués sont autorisés à rentrer chez eux après deux jours d'évacuation.

Démographie[modifier | modifier le code]

Composition de la population en % (2010)[2],[3]
Groupe Oroville Drapeau de la Californie Californie Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 75,2 57,6 72,4
Asiatiques 8,0 13,1 4,8
Métis 6,3 4,9 2,9
Amérindiens 3,7 1,0 0,9
Autres 3,4 17,0 6,2
Afro-Américains 2,9 6,2 12,6
Océaniens 0,4 0,4 0,2
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 12,5 37,6 16,7

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Californie, un barrage menace de céder, des dizaines de milliers d'évacuations. sur Francetvinfo.
  2. (en) « Oroville, CA Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 6 janvier 2017).
  3. (en) « Population of California - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 6 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]