Orogenèse alpine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte des chaînes de montagnes formant la ceinture alpine, une des conséquences de l'orogenèse alpine.

L'orogenèse alpine est une des orogenèses du Cénozoïque. Elle est à l'origine de la ceinture alpine, et est encore en train de se dérouler[1].

Cette orogenèse s'est amorcée avec la remontée de l'Arabie vers le nord de l'Afrique, et celle du sous-continent indien vers l'Eurasie, engendrant la fermeture de l'océan Téthys. Avec la collision des masses continentales, de nombreuses chaînes de montagnes se sont formées, constituant la ceinture alpine composée des massifs s'étirant du Maroc à la péninsule indochinoise en passant par l'Afrique du Nord, l'Europe et traversant toute la bordure méridionale de l'Asie. D'ouest en est, on trouve ainsi l'Atlas, les chaînes de montagnes de la péninsule Ibérique (cordillères Bétiques, Pyrénées, etc.), les Alpes, les chaînes de montagne d'Europe du Sud (Apennins, Balkans, Carpates, etc.), les chaînes de montagnes d'Anatolie (monts Taurus, chaîne pontique, etc.), le Caucase, les chaînes d'Iran (Zagros, Elbourz, etc.), l'Hindou Kouch, le Pamir, l'Himalaya et les chaînes de montagne du sud-ouest de la Chine et de l'Indochine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Martin, Géotechnique appliquée au BTP, Paris, Eyrolles, , 382 p. (ISBN 978-2-212-12271-8, lire en ligne), p. 157.

Articles connexes[modifier | modifier le code]