Orodès Ier d'Arménie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Orodès Ier
Titre
Roi d'Arménie
Prédécesseur Arsace Ier / Mithridate
Successeur Mithridate
Biographie
Dynastie Arsacides
Date de décès 35 (?)
Père Artaban III

Orodès Ier est un roi d'Arménie de la dynastie des Arsacides ayant régné en 35[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la mort du roi Arsace Ier, son père, le roi des Parthes Artaban III envoie en Arménie un autre de ses enfants, Orodès, pour venger et remplacer son fils assassiné[2], empoisonné par ses serviteurs soudoyés selon Tacite[3].

Mithridate, le prétendant au trône arménien des Romains, appelle à son aide son frère Pharsman, roi d'Ibérie, qui entre en Arménie avec ses troupes ainsi qu'avec des mercenaires aghbaniens et sarmates[4]. Orodès est alors engagé dans la bataille dans de mauvaises conditions[2] ; blessé par Pharsman, la rumeur de sa mort sème la panique et les Parthes sont mis en déroute[5],[6]. Il est plausible[6], voire certain[7], qu'Orodès ait succombé à ses blessures ; Mithridate reste alors seul maître de l'Arménie[8].

Flavius Josèphe[9] place quant à lui l'action d'Orodès après l'éloignement de Vononès Ier (15/16), ce qui est « peu vraisemblable »[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat, (1re éd. 1982), 991 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 138.
  2. a et b Marie-Louise Chaumont, « L'Arménie entre Rome et l'Iran : I de l'avènement d'Auguste à l'avènement de Dioclétien », dans Aufstieg und Niedergang der römischen Welt, II, 9.1, 1976, p. 89.
  3. Tacite, Annales, Livre VI, chapitre 33.
  4. René Grousset, Histoire de l'Arménie des origines à 1071, Paris, Payot, (réimpr. 1984, 1995, 2008) (ISBN 978-2-228-88912-4), p. 106.
  5. Tacite, op. cit., Livre VI, chapitres 33-35.
  6. a b et c Marie-Louise Chaumont, op. cit., p. 90.
  7. Dédéyan 2007, p. 139.
  8. (en) Article « Armenia and Iran », dans Encyclopædia Iranica en ligne. Consulté le 16 décembre 2011.
  9. Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, Livre XVIII, chapitre 2,4.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]