Ormes (Eure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ormes.

Ormes
Ormes (Eure)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Conches-en-Ouche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Conches
Maire
Mandat
Daniel Jacob
2014-2020
Code postal 27190
Code commune 27446
Démographie
Gentilé Ormais
Population
municipale
500 hab. (2016 en augmentation de 4,17 % par rapport à 2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 03′ 10″ nord, 0° 57′ 51″ est
Altitude Min. 136 m
Max. 156 m
Superficie 14,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Ormes

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Ormes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ormes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ormes
Liens
Site web http://www.ormes27.fr

Ormes est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Ormes[1]
Le Tilleul-Lambert Le Tilleul-Lambert Graveron-Sémerville
Émanville Ormes[1] Tournedos-Bois-Hubert
Portes Claville
Ferrières-Haut-Clocher

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Olmetum vers 1111, Olmes en 1206[2].

D'abord de l'oïl ormoi « lieu planté d'ormes », puis du pluriel de l'oïl orme[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers 1120, Simon d'Ormes, qui avait épousé la fille de Roger de Ferrières-Haut-Clocher, donna à l'abbaye de Conches la dîme d'Oissel le Noble. L'histoire fait ensuite mention de Richard, de Renaud, et de Denis d'Ormes.

Vers 1195, Philippe et Olivier d'Aubigny sont témoins d’une charte du comte de Leycester pour Lyre. Olivier d’Aubigny, tenait 1/4 de fief dans l’honneur de Coquinvilliers.

En 1203, Olivier d'Aubigny paya 81.3 s. 8. d. pour un fief de chevalier et deux portions d'un autre fief dans l'Honneur de Monfort.

Vers 1205, bien qu'on puisse constater la présence de la famille d’Aubigny à Ormes, il paraît hors de doute que Henry du Fay, seigneur de Bois Hubert, possédait l’église et une partie du fief d’Ormes.

Vers 1220, Guillaume Langlois, prévôt d’Ormes, était témoin d’une charte d'Hugues de Ferrières. Guillaume Chevrel donna aux religieux de Lyre un tènement qu’il avait dans le fief d'Henri du Fay ; ce dernier vendit au chapitre d’Évreux l'église d’Ormes dont il était seigneur et que le chapitre avait possédé auparavant.

En 1248, 1260 et 1266, Eustache d’Aubigny figure dans différents actes.

De 1250 à 1266, Barthélemy Cachepin fut curé d’Ormes.

En 1397, Pernelle de Beaumont se disait dame d’Ormes.

En 1453, Robin Campion devint seigneur d’Ormes par son mariage avec Guillaume de Vironvay; il eut pour héritier Jean Campion, châtelain de Pacy.

En 1470, Jehan Campion, seigneur de Vironvay et d’Ormes était en la garde du roi.

En 1550, Jean Le Cornu, fils ainé de Nicolas, était seigneur d’Ormes, comme son père l’avait été. À cette date, Pierre Meslin, doyen d’Ormes, était curé de Portes.

Vers 1680, le village ayant jusque là appartenu à la famille d’Astin, passa ensuite à Philippe-Guillaume Bigot de Graveron, prêtre à l’Oratoire, décédé en 1757, puis au marquis Doublet de Boudeville[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Daniel Jacob DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 500 habitants[Note 1], en augmentation de 4,17 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
436451449412436430394488466
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
461438443391385379390347347
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
338326304278310281298308302
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
285255293309389383437444492
2016 - - - - - - - -
500--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Germain

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Claude Dechezelle (1928 aux Ormes - 2003), peintre, prix de la Casa de Velãquez 1956.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. a et b Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1253.
  3. « Site d'Ormes - Histoire », sur ormes27.fr, (consulté le 14 avril 2018)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :