Orlando Metcalfe Poe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poe.

Orlando Metcalfe Poe
Orlando Metcalfe Poe

Naissance
Navarre (en), État de l'Ohio
Décès (à 63 ans)
Détroit, État du Michigan
Allégeance Flag of the United States (1861-1863).svg Union
Grade Union Army brigadier general rank insignia.svg Général de brigade
Conflits Guerre de Sécession

Orlando Metcalfe Poe (né le à Navarre (en), État de l'Ohio et décédé le à Detroit, État du Michigan) est un Général de brigade de l'Union. Il est enterré dans le cimetière national d'Arlington, Virginie[1].

Avant la guerre[modifier | modifier le code]

Orlando Metcalfe Poe entre à l'académie militaire de West Point le [2],[note 1]. Il est breveté second lieutenant le dans le corps des ingénieurs topographes.

Il est promu second lieutenant le et premier lieutenant le .

Guerre de Sécession[modifier | modifier le code]

Orlando Metcalfe Poe est nommé colonel du 2nd Michigan Infantry le [2]. Il est l'un des principaux subordonnés du général George McClellan[1]. Il participe à la bataille de Rich Mountain[3]. Il participe à la campagne de la Péninsule, à la seconde bataille de Bull Run et à la bataille de Fredericksburg.

Il est nommé brigadier général des volontaires le mais sa nomination n'est pas confirmée et expire le [2].

Il est promu capitaine dans le corps des ingénieurs le [2]. En 1863, il sert en tant de chef des ingénieurs du XXIII corps et est responsable des défenses de l'Union à la bataille de Knoxville. Le général William Tecumseh Sherman le nomme chef des ingénieurs de la division du Mississipi lors de la campagne d'Atlanta et la campagne des Carolines

Orville Elias Babcock et Orlando Metcalfe Poe lors de la bataille de Fort Sanders.

Il est breveté major le pour bravoure lors du siège de Knoxville, puis lieutenant colonel le pour bravoure lors de la capture d'Atlanta. Il est breveté colonel pour bravoure lors de la capture de Savannah le . Il est breveté brigadier général le pour bravoure et service méritant lors de la campagne aboutissant à la reddition de l'armée rebelle du général Joseph E. Johnston.

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Après la guerre, Orlando Metcalfe Poe sert en tant qu'aide de camp du général Sherman à compter du . Il est promu major le [2]. Il est affecté au service des phares et devient ingénieur en chef du district des Grands Lacs[4]. Il conçoit et fait réaliser le phare de Wind Point. Ses réalisations sont définies comme étant des phares de « style Poe »[4]. Il est promu lieutenant colonel le puis colonel le [2].

Il écrit « Memoir of Francis Ulric Farquhar » publié par la Western Society of Engineers en 1883. En 1889, il rédige « The defense of Knoxville » .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux George Dashiell Bayard (en), Samuel Sprigg Carroll, William Price Sanders, Francis Laurens Vinton et William Hicks Jackson, Fitzhugh Lee, Lunsford Lomax, Hylan Benton Lyon, James Patrick Major. Les quatre premiers dans les rangs de l'Union et les cinq derniers dans ceux confédérés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Orlando Metcalfe Poe, page consacrée au général sur Find a Grave.com (consulté le 27 octobre 2014)
  2. a, b, c, d, e et f (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office, (lire en ligne)
  3. (en) Spencer C. Tucker, American Civil War: The Definitive Encyclopedia and Document Collection [6 volumes]: The Definitive Encyclopedia and Document Collection, ABC-CLIO, , 2777 p. (ISBN 9781851096824)
  4. a et b (en) Barb Wardius, Ken Wardius, Cana Island Lighthouse, Arcadia Publishing, , 128 p. (ISBN 9780738541013)

Liens externes[modifier | modifier le code]