Orino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orino
Église paroissiale de la Bienheureuse-Vierge-Immaculée.
Église paroissiale de la Bienheureuse-Vierge-Immaculée.
Noms
Nom latin (origine) orum
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lombardy.svg Lombardie 
Province Varèse 
Code postal 21030
Code ISTAT 012110
Code cadastral G105
Préfixe tel. 0332
Démographie
Gentilé orinesi
Population 866 hab. (31-12-2010[1])
Densité 226 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 53′ 00″ N 8° 43′ 00″ E / 45.88333, 8.71667 ()45° 53′ 00″ Nord 8° 43′ 00″ Est / 45.88333, 8.71667 ()  
Altitude 456 m (min. : 400 m) (max. : 1 100 m)
Superficie 383 ha = 3,83 km2
Divers
Saint patron San Lorenzo
Fête patronale 10 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Orino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Orino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Orino
Liens
Site web http://www.orino.info

Orino est une commune italienne de la province de Varèse dans la région Lombardie en Italie.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Provenance incertaine. Pourrait se référer au latin orum: coin, duquel est dérivé le diminutif dialectal oeur, en référence à la position sur une pente du mont Valgrande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Orino fait partie de la vallée de la Valcuvia, caractérisée par des zones purement montagneuses et qui s'étend entre le Mont Chauve (Monte Nudo) (1235 m) et Monte Campo dei Fiori(it) (1226 m), ouvrant sur le Lac Majeur. A Orino naît la rivière Viganella, qui se jette dans le Lac Majeur à Monvalle.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 712, Liutprand, roi des Lombards, a donné au monastère de San Pietro in Ciel d'Oro à Pavie quelques terres, mentionnées comme Orino dans l'acte, qui apparaît dans la collection de la Monumenta Historiae Patrie (vol.XIII) sous le titre Codex Diplomaticus Longobardum. Orino y est groupé avec Azzio sous le dénominateur Aci. Un document signé de Frédéric de Hohenstaufen en 1159 fait référence au territoire d' Orino comme relié à la puissante dynastie des Parvexini de Arona. En 1196, la forteresse de Valcuvia à Orino, est mise sous tutelle de Milan. Après la période Barberousse, le fief vient sous contrôle des Visconti et ensuite de Francesco Sforza, qui s'impose en 1450. La vallée de la Valcuvia devint propriété de Pietro Cotta pour services rendus. De 1512 à 1515, la Valcuvia se retrouva sous contrôle helvétique, puis sous contrôle français après la bataille de Marignan et en 1535 sous contrôle espagnol. Entre 1524 et 1755, la peste, la famine et les éléments naturels vont toucher durement la vallée. En 1713, le duché de Milan passa sous contrôle autrichien à la suite du traité d'Utrecht. Les Cotta vendirent leur propriété à une branche des Visconti en 1728.

En 1796, Bonaparte chasse les Autrichiens. La vallée fait alors partie de la République transpadane, puis en 1797 de la République cisalpine. Mais en 1799, les Autrichiens reviennent et récupèrent la région à la chute de Bonaparte en 1814. La misère et les épidemies continuèrent à faire des morts. Le 23 octobre 1859, après la conquête de Garibaldi, le Valcuvia devient 3e arrondissement de Varèse. Mais Garibaldi ne viendra pas non plus à bout de la misère et beaucoup d'habitants émigrèrent vers la France, la Suisse ou le Luxembourg.

La commune a toujours été indépendante, mais pendant le XXe siècle, elle fut incorporée à la municipalité voisine de Azzio pendant une brève période[2]. Elle retrouva son indépendance administrative le 17 novembre 1955[3].

Monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale de l'Immaculée Vierge (en ital. Beata Vergine Immacolata, fin XVIe)
  • L'église Saint-Laurent (chiesa di San Lorenzo, 1330)


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Cesare Moia   employé
1999 2009 Dario Clivio    
1990 1999 Cesare Moia    
1980 1990 Massimo Cellina    
1975 1980 Arnaldo Bonaria    
1965 1975 Luigi Cellina    
1956 1965 Felice Biraghi    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Orino
Cuvio
Azzio Orino Cuvio
Cocquio-Trevisago

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. décret royal numéro 1287 du 7 juillet 1927
  3. décret du Président de la République numéro 1333