Oriental DreamWorks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shanghai Oriental DreamWorks Film & Television Technology Co., Ltd.
logo de Oriental DreamWorks

Création 6 août 2012
Fondateurs
Siège social Drapeau de la République populaire de Chine, Xuhui (Shanghai) Chine
Actionnaires
Activité Cinéma
Produits Cinéma
Site web http://www.oriental-dreamworks.com/

Oriental DreamWorks (chinois : 东方梦工厂, pinyin : Dōngfāng Mènggōngchǎng) est une société de production américano-chinoise fondée en 2012 par DreamWorks Animation et des sociétés d'investissement chinoises. La société a pour objectif de produire des films d'animation et en prise de vie réelle pour une distribution en Chine et dans le monde entier.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 17 février 2012, DreamWorks Animation annonce une coopération avec China Media Capital, Shanghai Media Group et Shanghai Alliance Investment pour la création d'une société de divertissement familial basé à Shangai, nommé Shanghai Oriental DreamWorks Film & Television Technology Co., Ltd., ou abrégé en Oriental DreamWorks. L'entreprise souhaite développer des films d'animations et de prise et vue réelle avec du contenu original chinois, pour une distribution en Chine et dans le monde. Le société va aussi produire des parcs à thème, des jeux et produits de consommation. L'entreprise, détenue à 45 % par DreamWorks Animation, et à 55 % par les partenaires chinois, est créée le 6 août 2012 avec un capital de 350 millions de $[1],[2],[3].

En parallèle à ses propres productions, ODW distribue certaines productions de DWA. Ainsi, avec la sortie du film Les Croods en 2013, ODW est devenue la première entreprise en 20-30 ans à obtenir une licence pour exporter les films occidentaux[4].

La première production du studio est Kung Fu Panda 3, sorti le 29 janvier 2016 aux États-Unis, en co-production avec DWA. En outre, 1/3 du film a été réalisé en Chine[5]. C'est la première fois qu'un film d'animation américain est co-réalisé avec une entreprise chinoise[6]. L'équipe du film travaille en étroite collaboration avec la censure chinoise pour assurer la diffusion du film dans cet état[7].

La première production entièrement réalisé par le studio est prévu pour 2018[8].

Productions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Patrick Frater, « Oriental DreamWorks Rewrites Its China Production Strategy », sur variety.com, (consulté le 28 mars 2016)
  2. (en) « Rising Dreams in the Orient: Oriental DreamWorks To Establish Headquarters in Xuhui », sur ir.dreamworksanimation.com, (consulté le 18 septembre 2012)
  3. (en) Georg Szalai, « DreamWorks Oriental to Eventually Produce Two, Three Films a Year in China », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 28 mars 2016)
  4. (en) « DreamWorks Animation SKG Management Discusses Q1 2013 Results - Earnings Call Transcript », sur seekingalpha.fr, (consulté le 28 mars 2016)
  5. (en) « DreamWorks Animation SKG Management Discusses Q3 2012 Results - Earnings Call Transcript », sur seekingalpha.com, (consulté le 28 mars 2016)
  6. (en) « Rising Dreams in the Orient: Oriental DreamWorks To Establish Headquarters in Xuhui », sur prnewswire.com, (consulté le 28 décembre 2014)
  7. (en) « To Get Movies Into China, Hollywood Gives Censors a Preview », sur nytimes.com, (consulté le 28 décembre 2014)
  8. (en) « DreamWorks' (DWA) CEO Jeffrey Katzenberg on Q4 2014 Results - Earnings Call Transcript », sur seekingalpha.com,