Orgasmic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Orgasmic
Description de cette image, également commentée ci-après

Orgasmic en concert avec TTC (2007).

Informations générales
Surnom DJ Orgasmic le toxicologue
Nom de naissance Cédric Caillol
Naissance Versailles, Drapeau de la France France
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical Hip-hop, electro

Orgasmic, de son vrai nom Cédric Caillol, né en 1978 à Versailles, est un disc jockey et producteur de hip-hop et d'electro français. Orgasmic fut membre du groupe TTC et fut également le premier DJ du Klub des loosers. Il est membre de la SuperFamilleConne ainsi que du duo Sound Pellegrino Thermal Team formé avec Teki Latex.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2002, il sort une première mixtape intitulée Orgasmic le Toxicologue est secretement amoureux de vous où il reprend de nombreux artistes dont Marilyn Manson, Britney Spears, D12 ou encore Busdriver.
En 2006, il sort sa première mixtape officielle chez Institubes, intitulée The Rise and Rise of ORGASMIC, contenant des exclusivités de Cuizinier, Charly Greane, Para One, Feadz, Omnikrom, Institubes Paris Terror Club...

Il a également produit les trois mixtapes de Cuizinier, Pour les filles Vol. 1, 2 et 3. Il est actuellement très impliqué dans Stunts, division rap du label Institubes et codirige Sound Pellegrino avec Tekilatex.

Le 21 avril 2014 sort l'album « Grand Siècle », où Orgasmic collabore à nouveau avec Fuzati, son ancien compagnon du Klub des loosers[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Fuzati[modifier | modifier le code]

Productions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Chevalier, « Grand Siècle : Le projet secret de Fuzati et Orgasmic », sur street-tease.com,‎ (consulté le 8 mai 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]