Organisation romande pour la formation et l'intégration professionnelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Organisation romande pour l'intégration et la formation professionnelle (Orif)
Logo de l’association
Cadre
But aider à l'intégration professionnelle des personnes en situation de handicap.
Fondation
Fondation 17 avril 1948
Origine Suisse
Identité
Siège Aigle
Personnages clés Dr Placide NICOD, Fondateur
Président M. Serge REICHEN
Vice-président Mme Maia Wentland
Site web http://www.orif.ch

L'Organisation romande pour l'intégration et la formation professionnelle (Orif, anciennement Oriph pour Office romand d’intégration professionnelle pour handicapés[1]) est une association suisse dédiée à l'intégration professionnelle des personnes handicapées.

Organisation[modifier | modifier le code]

Fondée en 1948 dans le canton de Vaud, l'Orif s'est progressivement développée sur l'ensemble de la Suisse romande avec neuf structures[2] ; son siège se trouve à Aigle. Elle a pour but « l'observation, la formation et l'intégration socioprofessionnelles des personnes en situation de handicap ou en difficulté »[3]. Pour remplir ces objectifs, elle travaille en partenariat avec les offices cantonaux de l'Assurance-invalidité et différents partenaires (dont en particulier Adecco depuis 2009) pour exécuter des mandats « confiés par les partenaires socio-économiques ».

En 2011, l'Orif a reçu, avec Adecco Suisse, le pix Humagora « pour leur partenariat favorisant la réinsertion des bénéficiaires de l’AI dans le monde du travail »[4].

Historique des structures[modifier | modifier le code]

Le 17 avril 1948 est créé le Centre romand d’observation et d’orientation professionnelle pour infirmes (COPAI). En 1952 c’est l’ORIPH qui voit le jour. Sa première structure, l’Orif de Morges, arrive en 1956. En 1968, l’Orif de Pomy est inauguré, suivi l’année suivante par celui de Sion. Le centre Orif COPAI voit lui le jour en 1982. Il faudra ensuite attendre 18 ans avant une nouvelle structure et celle-ci se trouve au Jura, à Delémont dès l’an 2000. 6 ans plus tard, l’Orif d’Aigle prend place dans des anciens artisanaux rénovés. L’année suivante, Vernier accueille son Orif. En 2009, deux nouveaux centres Orif sont créés, un à Renens et l’autre à Vaulruz. C’est à cette année-là que ORIPH est changée en ORIF (et sa définition également, Organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle) et enfin, le centre Orif le plus récent, ouvert en 2013, se trouve à La Chaux-de-Fonds.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.orif.ch/Organisation/historique.html
  2. « Historique », sur orif.ch (consulté le 29 mars 2012)
  3. « Mission », sur orif.ch (consulté le 29 mars 2012)
  4. Chantal Mathez de Senger, « Humagora honore le partenariat entre l'Orif et Adecco Suisse », Bilan,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]