Organisation professionnelle agricole en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les organisations professionnelles agricoles (OPA) rassemblent l'ensemble des structures créés ou gérées par et pour les agriculteurs.

Catégories[modifier | modifier le code]

Les organisations professionnelles agricoles peuvent être scindées en grandes catégorie : "syndicalisme, coopération, crédit et mutualité, développement, chambres d’agricultures"[1].

Syndicalisme[modifier | modifier le code]

Membres, directs ou indirects, du Conseil de l'agriculture française[modifier | modifier le code]

Le Conseil de l'agriculture française est composé de syndicats, coopératives et mutuelles :

Les Chambres d'Agriculture[modifier | modifier le code]

L'APCA est membre associé au Conseil de l'agriculture française :

  • l'APCA, Assemblée permanente des chambres d'agriculture ;
  • les chambres régionales d'agriculture ;
  • les chambres départementales d'agriculture.

Les autres OPA[modifier | modifier le code]

Ces OPA sont souvent créées à l'instigation du syndicalisme :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Cordellier et Roger Le Guen, « Organisations professionnelles agricoles : histoire et pouvoirs », Pour, vol. 196-197, no 1,‎ , p. 64 (ISSN 0245-9442, DOI 10.3917/pour.196.0064, lire en ligne, consulté le 19 avril 2020)