Organisation professionnelle agricole en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les organisations professionnelles agricoles (OPA) rassemblent l'ensemble des structures créées ou gérées par et pour les agriculteurs.

Les organisations professionnelles agricoles peuvent être scindées en grandes catégories : syndicalisme, coopération, crédit et mutualité, développement, chambres d’agricultures[1].

Syndicalisme[modifier | modifier le code]

Les syndicats agricoles représentatifs : Coordination Rurale (CR), la Confédération paysanne et son réseau et le Mouvement de défense des exploitants familiaux (MODEF)

Conseil de l'agriculture française[modifier | modifier le code]

Le Conseil de l'agriculture française est composé de syndicats, coopératives et mutuelles :

Chambres d'agriculture[modifier | modifier le code]

L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) est membre associé au Conseil de l'agriculture française :

  • l'APCA, Assemblée permanente des chambres d'agriculture ;
  • les chambres régionales d'agriculture ;
  • les chambres départementales d'agriculture.

Autres[modifier | modifier le code]

D'autres organisations professionnelles agricoles en France sont créées à l'instigation du syndicalisme :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Cordellier et Roger Le Guen, « Organisations professionnelles agricoles : histoire et pouvoirs », Pour, vol. 196-197, no 1,‎ , p. 64 (ISSN 0245-9442, DOI 10.3917/pour.196.0064, lire en ligne, consulté le )