Organe déprimogène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Un organe déprimogène est un appareil inséré dans une conduite de manière à limiter l'écoulement du fluide et ainsi créer une chute de pression. L'application principale en est la mesure du débit du fluide, selon le théorème de Bernoulli qui met en relation la vitesse d'écoulement (et donc le débit volumique, étant donnée la section de la conduite) avec la pression différentielle de part et d'autre de l'organe déprimogène. Cette application est décrite précisément par la norme ISO 5167. Parmi les organes déprimogènes on trouve la plaque à orifice ou diaphragme, le tube de Venturi et la tuyère.

Liens externes[modifier | modifier le code]