Organe adventif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Formation de racines adventives sur une bouture d'Euphorbia cotinifolia.

Un organe adventif correspond à un organe en botanique, apparaissant à un endroit « où l'on ne s'y attend pas ». Il s'ajoute secondairement à d'autres organes du même type, mais a une autre origine et occupe une position différente

Exemples :

  • Racine poussant sur d'autres organes que la racine principale (sur tige, feuille, ...) et issue d'un bourgeon adventif
  • Bourgeons sur une racine ou sur une feuille...

Le bourgeon adventif est un bourgeon axillaire qui se développe à l’aisselle d’un organe foliaire, à partir des tissus périphériques (méristème axillaire) de façon spontanée ou suite à une blessure. Sa localisation est indépendante de la phyllotaxie et de l’architecture du végétal. Il se distingue du bourgeon proventif (terme forgé par l'agronome Theodor Hartig en 1851[1]) qui s'est mis en place lors du développement en axe d’un bourgeon préexistant. Ne s'étant pas développé, faute généralement d’une lumière suffisante, il a continué à vivre. Sa localisation est directement reliée à la phyllotaxie[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. T. Hartig, Vollständige Naturgeschichte der forstlichen Kulturpflanzen Deutschlands, Berlin A. Förtstner, 1851
  2. (en) F. Colin,R. Mechergui, J-F. Dhôte, F. Fontaine, « Epicormic ontogeny on Quercus petraea trunks and thinning effects quantified with the epicormic composition », Ann. For. Sci, vol. 67, no 8,‎ , p. 813.

Voir aussi[modifier | modifier le code]