Oreo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Oreo
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la marque.
Description de l'image Oreo-Two-Cookies.jpg.
Pays d'origine américain
Date d'introduction [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire(s) actuel(s)

Nabisco (Etats-Unis)

Mondelez International (Etats-Unis)
Site officiel www.oreo.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Biscuits Oreo.

Oreo est la marque déposée d'un biscuit en sandwich américain, produit par la marque américaine Nabisco. La forme courante se compose d'une garniture sucrée blanche, placée entre deux biscuits ronds au chocolat (4,6% de cacao en poudre).

Oreo et Nabisco sont propriété du groupe américain Mondelēz International (issu d'une scission de l'américain Kraft Foods).

Histoire[modifier | modifier le code]

Produits et développés pour la première fois par la "National Biscuit Company" (aujourd'hui Nabisco) sur un site industriel du quartier new yorkais de Chelsea en 1912, la marque est déposée le 14 mars 1912. Ils avaient une forme plus haute et existaient en deux parfums : « meringue au citron » et « crème ». Ils étaient vendus 30 cents les 500 grammes dans de petites boîtes au couvercle transparent, ce qui permettait au consommateur de voir les biscuits.

Le biscuit est à l'origine une imitation du biscuit industriel étasunien Hydrox de la compagnie Sunshine commercialisé en 1908.

Un nouveau design apparut en 1916. La garniture à la crème étant de loin la plus prisée des deux saveurs, Nabisco arrêta la production de l'autre dans les années 1920. L'Oreo tel qu'il existe aujourd'hui fut développé en 1952 par William A. Turnier, afin d'introduire le logo Nabisco.

Ils sont aujourd'hui considérés comme des « cookies » aux États-Unis.

Production[modifier | modifier le code]

En 2016, Mondelez a des sites de production sur plusieurs continents. Les Oreo à destination du marché africain sont par exemple fabriqués au Maroc[2].

Ces biscuits sont décriés par le milieu associatif environnemental pour l’utilisation d’huile de palme issue de la déforestation, du recours au tourbières ainsi que l'exploitation sociale.[3]

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Kraft Foods, propriétaire d'Oreo entre l'acquisition de Nabisco (en 2000) et la reprise par Mondelez (en 2012[2]), a continué d'élargir sa distribution mondiale : commercialisation en Angleterre depuis 2009[4], et publicité massive en 2010 en France où la marque, distribuée depuis dix ans par Triomphe Snat, était toujours très peu connue[5].

Depuis sa phase d'expansion en Europe (débuté en 2008 au Royaume-Uni), le biscuit est commercialisé sur tous les continents et a acquis une notoriété internationale par son omniprésence marketing et ses partenariats commerciaux.

Publicité avec Android[modifier | modifier le code]

En 2017, un partenariat particulier a lieu entre Alphabet, la maison-mère de Google (qui produit le système Android), et Oreo : après Android Nougat, la huitième version du système d'exploitation pour appareils mobiles a pour dénomination Android Oreo. Cet échange publicitaire se fait sans transfert financier, chacun des deux produits profitant de la renommée de l'autre[6]. Les deux entreprises prévoient aussi de réaliser des opérations de street marketing communes[6].

Variétés[modifier | modifier le code]

En plus du biscuit traditionnel, les Oreo ont par la suite été déclinés sous différentes formes et parfums : entourés de chocolat blanc, de chocolat au lait, à l’arôme « beurre de cacahuète », à la menthe, en mini-biscuits, chez Quick comme croquant dans le Mix Mania, chez McDonald's comme croquant dans le McFlurry, le King Fusion de Burger King, en barre glacée, sans chocolat (Oreo golden), à la fraise, en tube, en chausson etc. De plus, pour leur 50e anniversaire, la recette de ces biscuits a été modifiée pour une période limitée (pépites de couleur).

Composants[modifier | modifier le code]

D’après Open Food Facts, la note Nutri-score est E[7].

La communication de la marque joue sur l'image du lait, dans lequel les consommateurs sont censés tremper le biscuit pour le consommer. En réalité, le produit n'en contient pas[8].

Références dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Placement de produit[modifier | modifier le code]

  • Dans la série Alf (saison 1, épisode 11), Alf perdu dans la forêt trouve refuge chez deux bûcherons. Profitant de leur absence, il ouvre les tiroirs et trouve un paquet d'Oreo, lui faisant dire que les bûcherons ont du goût.
  • Et quelques années plus tard entre 1997 - 2003 les biscuits Oreo font aussi leur apparition dans la série TV Buffy contre les vampires - Buffy the Vampire Slayer qu'on le trouve dans un distributeur de boisson au lycée de Sunnydale


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.foodprocessing.com/articles/2005/562.html?page=6 »
  2. a et b « Sylvie Lavabre, Où va Mondelez?, lsa-conso.fr », sur lsa-conso.fr.
  3. « Huile de palme : des avancées du plus grand négociant mondial pour stopper les producteurs qui déforestent », sur Greenpeace France (consulté le ).
  4. Céline Deluzarche, « Un biscuit numéro un mondial », sur journaldunet.com, JDN, (consulté le ).
  5. Céline Deluzarche, « Une timide apparition en France depuis 2000 », sur journaldunet.com, JDN, (consulté le ).
  6. a et b « Android Oreo, les détails d'un partenariat publicitaire de poids », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  7. « Oreo », sur Open Food Facts.
  8. « Du biscuit Oreo, vous allez en bouffer ! », sur tempsreel.nouvelobs.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]