Oreille relative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique
Cet article est une ébauche concernant la musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En musique, l’oreille relative est la faculté d'identifier un intervalle entre deux notes de musique. Elle implique la faculté d'identifier une note à partir d'une note de référence donnée. Ainsi, si un chanteur possède l'oreille relative, il peut chanter une mélodie à partir d'une partition musicale uniquement en lui donnant une note de référence. L'oreille relative implique une mémoire à long terme des intervalles musicaux.

L'oreille absolue quant à elle, est la faculté d'identifier une note sans référence préalable.

Reconnaissance d'intervalles[modifier | modifier le code]

Certains professeurs de musique enseigne la capacité à reconnaître des intervalles en associant à chaque intervalle les deux premières notes d'une chanson populaire (cela requiert que l'élève dispose de l'oreille relative)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mayfield, Connie E., Theory Essentials, Volume I: An Integrated Approach to Harmony, Ear Training, and Keyboard Skills, New York, Schirmer,‎ (ISBN 0-534-57231-6)