Plecotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Oreillard)
Aller à : navigation, rechercher

Oreillards

Les oreillards forment le genre de chauves-souris Plecotus, de la famille des Vespertilionidae. Ces animaux sont pourvus d'oreilles démesurées, avec un long tragus. Selon une révision taxinomic du genre de 2006[1] ainsi que selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (2017), onze espèces sont reconnues.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette section n’est pas rédigée dans un style encyclopédique. Améliorez sa rédaction !

Alors que le Soleil a déjà disparu à l'horizon, les oreillards prennent leur envol, sortant des cavités où ils ont passé la nuit.

L'oreillard est une petite chauve-souris qui doit son nom à ses oreilles : d'un bout à l'autre de son corps, l'oreillard mesure environ 5 centimètres et ses oreilles mesurent aussi 5 centimètres.

Il a de si grandes oreilles car, comme toutes les chauves-souris qui chassent de nuit, les oreillards ont mis sur pied un système de sonar très perfectionné qui leur permet de repérer les plus petites proies.

Alors qu'il vole, l'oreillard envoie de petits cris que l'homme ne peut entendre : des ultrasons. En se cognant contre les objets, les ultrasons reviennent aux oreilles de la chauve-souris et l'informent de ce qui l'entoure. Ce sonar est tellement perfectionné que la chauve-souris peut éviter dans une pièce toute noire un fil de 0,2 mm de diamètre. Il lui permet aussi de localiser le vol d'un moucheron.

Lorsqu'il se repose, l'oreillard replie ses oreilles en accordéon et puis, en hiver, pendant l'hibernation, les oreilles sont cachées sous les ailes afin de protéger ce précieux instrument.

Listes d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS[modifier | modifier le code]

Selon MSW[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Friederike Spitzenberger, Petr P. Strelkov, Hans Winkler et Elisabeth Haring, « A preliminary revision of the genus Plecotus (Chiroptera, Vespertilionidae) based on genetic and morphological results », Zoologica Scripta, vol. 35, no 3,‎ , p. 187–230 (ISSN 0300-3256, DOI 10.1111/j.1463-6409.2006.00224.x)