Ordre du Mérite centrafricain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ordre du Mérite centrafricain
Illustration.
Avers
Seconde illustration.
Revers
Insigne d'officier de l'ordre du Mérite centrafricain
Conditions
Décerné par Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Type Ordre honorifique civil
Décerné pour Services éminents rendus à la République sur les plans économiques, humains ou sociaux
Éligibilité Civils
Détails
Statut Toujours décerné
Grades Chevalier
Officier
Commandeur
Grand officier
Grand-croix
Grand maître
Statistiques
Création
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban de chevalier de l'ordre du Mérite centrafricain

L’ordre du Mérite centrafricain est la plus haute décoration honorifique de la République centrafricaine. Il a été créé le pour récompenser les services éminents rendus à la République sur les plans économiques, humains ou sociaux[1]. À titre exceptionnel, l'ordre peut être conféré à des personnalités étrangères[1].

L'ordre comporte trois grades (chevalier, officier et commandeur) et deux dignités (grand officier et grand-croix). Les nominations et promotions, contingentées, ont lieu le de chaque année, à l'occasion de la Fête nationale[1]. Le Conseil de l'ordre est présidé par le président de la République centrafricaine, grand-maître de l'ordre[1].

Grades[modifier | modifier le code]

L'ordre comporte trois grades (chevalier, officier et commandeur) et deux dignités (grand officier et grand-croix).

Chevalier Officier Commandeur Grand officier Grand-croix
Order of Merit - Knight (Central African Republic).png Order of Merit - Officer (Central African Republic).png Order of Merit - Commander (Central African Republic).png Order of Merit - Grand Officer (Central African Republic).png Order of Merit - Grand Cross (Central African Republic).png

La plaque de grand-croix se porte sur la poitrine.

Plaque de grand-croix de l'ordre du Mérite centrafricain.


Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Décorations du Centrafrique », sur semon.fr (consulté le 17 mai 2019)