Ordre des géomètres-experts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OGE.

L'Ordre des géomètres-experts (OGE), est l'ordre professionnel des géomètres-experts en France. Il a été créé par une loi du 7 mai 1946[1] et a son siège au 40 avenue Hoche dans le 8e arrondissement de Paris.

Organisation[modifier | modifier le code]

L'Ordre des géomètres-experts est placé sous la tutelle du ministère chargé de l'Urbanisme. Il est administré par un Conseil supérieur et 18 conseils régionaux :

Conseil régional Circonscription correspondante
Paris
Nancy
Amiens
Rouen
Dijon
Orléans
Rennes
Angers
Poitiers
Clermont-Ferrand
Lyon
Toulouse
Montpellier
Marseille
Strasbourg
Bordeaux
Antilles-Guyane
La Réunion - Mayotte

Missions[modifier | modifier le code]

Le Conseil supérieur est chargé, à titre principal :

  • de représenter l'Ordre auprès des pouvoirs publics ;
  • d'établir le règlement intérieur et le code des devoirs professionnels des géomètres-experts ;
  • d'assurer le respect des lois et règlements régissant la profession ;
  • de veiller à la discipline et au perfectionnement professionnel.

Les conseils régionaux de l'Ordre sont principalement chargés, au sein de leur circonscription :

  • d'organiser le stage d'exercice professionnel et de veiller au suivi de la formation continue des géomètres-experts ;
  • de surveiller l'activité de la profession ;
  • d'inscrire les géomètres-experts sur le Tableau de l'Ordre ;
  • d'assurer la défense des intérêts matériels de l'Ordre ;
  • de saisir le Conseil supérieur en cas de litige grave ;
  • et de prononcer des sanctions en cas de manquement.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Il est à l'origine du réseau Teria, un système de positionnement par satellite en temps réel qui compte une centaine de stations réparties sur le territoire de la France métropolitaine, et intégrées dans le réseau GNSS permanent (RGP) de l'IGN.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]