Ordre des Compagnons du Beaujolais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Conditions
Décerné par Compagnons du Beaujolais
Détails
Devise Vuidons les Tonneaux
Grades Grand Maître Compagnon

Maître Compagnon
Compagnon

Statistiques
Création 1948
Première attribution 22 janvier 1949

L'Ordre des Compagnons du Beaujolais est une confrérie bachique beaujolaise crée le 31 mars 1948 à Villefranche-sur-Saône, qui assure la promotion des vins du Beaujolais.

Historique[modifier | modifier le code]

Au lendemain de la seconde guerre mondiale naquit l’idée de créer une confrérie en Beaujolais, alors que tous les efforts entrepris entre les deux guerres pour la promotion des vins autour des appellations d’origine contrôlée avaient été anéantis.

C’est le 31 mars 1948, à Villefranche-sur-Saône, qu’est constituée la première assemblée des Compagnons du Beaujolais, réunissant les Compagnons du Cuvier, basés à Saint-Georges-de-Reneins et les Chevaliers du Beaujolais, dont le fief était Denicé[1].

Les membres fondateurs étaient[2] :

Les membres fondateurs s’inspirèrent largement des rites de l’ancienne corporation des Compagnons du Tour de France, exaltant la solidarité, la fraternité, la loyauté, la fidélité, l’entraide et l’humilité à l’image des Compagnons du Devoir

Le 28 juin 1948, un bureau était constitué, Joseph Descroix, Doyen de la Faculté de Poitiers et viticulteur à Lantignié, fut nommé Président Fondateur.

Le 22 janvier 1949, jour de la Saint-Vincent, le premier chapitre était organisé au Château de Pizay

Le 9 juillet 1949, les Compagnons fondateurs reçurent le tablier vert, premier insigne distinctif qui est porté par les membres du Grand Conseil de l’Ordre.

Pendant plus de 70 années d’existence, huit présidents allaient succéder à Joseph Descroix : Léon Foillard, le père spirituel de la confrérie, Jean Foillard, fils de Léon qui installa l’Ordre au cuvage de Lacenas, Henri de Rambuteau, qui lui donna ses lettres de noblesses à l’étranger, Gérard Canard, l’infatigable commis voyageur du Beaujolais, promoteur du Beaujolais Nouveau et créateur du Grumage, de 2001 à 2009 Patrick Baghdassiarian, de 2009 à 2013 Georges Pedat, de 2013 à 2017 Paul Fourrichon, et depuis 2017 Jean-Paul Rampon.

Traditions[modifier | modifier le code]

Chapitres[modifier | modifier le code]

La commission des Chapitres assure l'organisation de deux Chapitres annuels de l'Ordre à Lacenas. D'autres Chapitres exceptionnels peuvent se dérouler dans ou à l'extérieur de son fief.

Les Chapitres sont des assemblées qui assurent la promotion des Vins du Beaujolais, où des Maitres Compagnons procèdent à des intronisations. Ces manifestations peuvent notamment avoir lieu autour d’un repas. Chaque intronisé doit avoir un parrain qui présente l'impétrant, lequel reçoit une tassée avec cordon et un diplôme officiel avec le serment.

Afin d’assurer un développement de la manière la plus large possible dans le monde entier, la confrérie a facilité la création de filiales appelées « Devoirs ». Le premier Devoir extérieur créé a été celui de Paris.

En 2017 il existe environ 25 Devoirs à travers la France et le monde qui représente un total d’environ 2.500 Compagnons ou Maître Compagnons.

Grumage[modifier | modifier le code]

Crée en 1987 par Gérard Canard, alors président des Compagnons du Beaujolais et directeur de l'interprofession, le Grumage des Compagnons du Beaujolais a été conçu pour promouvoir les cuvées les plus racées, aptes au vieillissement, produites dans le Beaujolais. Ce label de qualité connaît une reconnaissance importante parmi les connaisseurs d'ici et d'ailleurs depuis son origine. Sur la base d'un dépôt volontaire d'échantillons par les vignerons et négociants, la commission du Grumage réunit un comité d'experts deux fois par an : ils dégustent à l'aveugle et sélectionnent les toutes meilleures cuvées. Seules les plus typées, de nobles origines, faibles rendements et vinifiées de façon minutieuse, pourront porter les attributs du Grumage, macaron ou étiquette aux armes de la confrérie.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Grand Conseil de l'Ordre[modifier | modifier le code]

Le Grand Conseil est dirigé par :

  • 1 Président
  • 1 Vice-président délégué et 2 Vice-présidents
  • 1 Secrétaire général et 1 Secrétaire adjoint
  • 1 Trésorier et 1 Trésorier adjoint

Liste des devoirs[modifier | modifier le code]

  • Devoir Parisien, créé en 1949[3]
  • Devoir Méditéranéen, créé en 1974[4]
  • Devoir Suisse, créé en 1978[3]
  • Devoir du Sénégal, créé en 1982[3]
  • Devoir Franco-Belge du Hainaut, créé en 1986[3]
  • Devoir du Mali, créé en 1992[5]
  • Devoir du Québec (Canada), créé au printemps 1995[6],[7],[8]
  • Devoir de Barcelone (Espagne), créé le 5 juin 2001[9]
  • Devoir de New York (États-Unis), créé le 30 septembre 2002[10]
  • Devoir de Valencia (Espagne), créé le 16 octobre 2010[11],[12]
  • Devoir Auvergnat créé le 13 septembre 2006[13]
  • Devoir de Casablanca (Maroc), créé en 2009
  • Devoir de Munich (Allemagne)
  • Devoir Savoies Léman, créé en 2010
  • Devoir de Wuhan (Chine), créé en Mai 2010
  • Devoir du Bénin, créé en 2011 [14]
  • Devoir de Hambourg (Allemagne), créé en juin 2012
  • Devoir de Bretagne, créé le 16 juin 2013[15]
  • Devoir d'Alsace-Lorraine, créé le 21 juin 2014[15]
  • Devoir de la ville de Québec (Canada), créé en novembre 2014 [16]
  • Devoir du Skipton.North Yorkshire créé le 04 juin 2015
  • Devoir de San-Francisco (États-Unis), créé le 16 novembre 2017
  • Devoir du Burkina Faso créé le 8 juin 2019

Membres de l'Ordre[modifier | modifier le code]

Les Présidents successifs de l'Ordre[modifier | modifier le code]

  • Joseph Descroix
  • Léon Foillard (en 1954)
  • Jean Foillard (en 1960)
  • Henri de Rambuteau
  • Gérard Canard (en 1991)
  • Patrick Baghdassarian (en 2001)
  • Georges Pedat (en 2009)
  • Paul Fourrichon (en 2013)
  • Jean-Paul Rampon (depuis avril 2017)

Les personnalités membres de l'Ordre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Éditorial du président », La Gazette des Compagnons du Beaujolais,‎ (lire en ligne)
  2. Georges Duboeuf et Jean Orizet, Beaujolais, la passion en partage, Le cherche midi, dl 2016, cop. 2016 (ISBN 2749148146, OCLC 958633460, lire en ligne)
  3. a b c et d « Présentation de l'Ordre des Compagnons par le Devoir Méditéranéen » (consulté le 29 octobre 2014)
  4. « Site du Devoir Méditéranéen de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  5. « Page Facebook du Devoir du Mali de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  6. Le site internet du Devoir affiche des photos de leurs événements en 1995
  7. « Site du Devoir du Québec de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  8. « Ordre des Compagnons du Beaujolais - Devoir du Québec » (consulté le 25 novembre 2014)
  9. « Site internet du Devoir de Barcelone de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  10. (en) « Site du Devoir de New York de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  11. « Site du Devoir de Valencia de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  12. « Ordre du Beaujolais de Valence - Les compagnons se fédèrent », sur www.lepetitjournal.com, (consulté le 26 novembre 2014)
  13. « Site du Devoir Auvergnat de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  14. « Page Facebook du Devoir du Bénin de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 29 octobre 2014)
  15. a b et c « Site officiel de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais »
  16. « Fondation du Devoir de la ville de Québec de l’Ordre des Compagnons du Beaujolais », (consulté le 25 novembre 2014)
  17. « Page Facebook de l'Ordre des Compagnons du Beaujolais » (consulté le 25 novembre 2014)