Ordre des Barnabites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant l’Italie
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et l’Italie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.


Clercs réguliers de saint Paul
Image illustrative de l'article Ordre des Barnabites
Devise : Caritas Christi urget nos
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 18 février 1533
par Clément VII
Institut Apostolique
Type clercs réguliers
But ministère et la prédication de l'Evangile (l'éducation, la catéchèse, l'assistance aux prisons et les hôpitaux)
Structure et histoire
Fondation 1531
Milan
Fondateur Antoine-Marie Zaccaria
Abréviation B. ou C.R.S.P
Autres noms Ordre des barnabites
Patron Notre-Dame de la Divine Providence, Paul de Tarse, Charles Borromée, François de Sales
Branche(s) sœurs Angéliques de Saint Paul
Site web (en) http://www.barnabites.com/
Liste des ordres religieux

Les clercs réguliers de saint Paul (en latin Clerici Regulares Sancti Pauli) ou ordre des Barnabites sont des clercs réguliers de droit pontifical.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 1530 à Milan en Italie par Antoine-Marie Zaccaria, avec lui se joignent Barthélemy Ferrari et Jacopo Antonio Morigia dans le but de prêcher, d'instruire la jeunesse et d'établir des missions. Outre les vœux communs aux différents ordres religieux, ils faisaient celui de ne pas rechercher les dignités de l’Église. L'ordre est reconnu par le pape Clément VII en 1533, qui donne à ses membres le titre de chanoines réguliers de Saint-Paul et ses constitutions approuvées le 7 novembre 1579.

Constamment animé par l'amour des pauvres, Antoine-Marie Zaccaria devient d'abord médecin, puis prêtre. Il s'installe à Milan et fonde les clercs réguliers de Saint-Paul, soumis à des vœux, mais vivant dans le monde, afin de « relever le niveau de la vie chrétienne et de subvenir par tous les moyens aux besoins des âmes abandonnées ».

Ils ont été appelés Barnabites parce que le centre de leurs activités se tenait dans le cloître de l'église Saint-Barnabé de Milan (Chiesa di San Barnaba). Antoine-Marie Zaccaria a également fondé les sœurs Angéliques de Saint Paul.

Les barnabites fondèrent des collèges en Italie, en Espagne, en Autriche, en Bohême et en FranceHenri IV les appela en 1608.

En 1605, les Barnabites ont décidé de se livrer à un nouveau type d’apostolat : l’école qui, bien qu’ils n’aient jamais quitté le ministère pastoral et les autres formes d’apostolat, allait lentement devenir leur activité principale, éduquant notamment Marco Minghetti, Giuseppe Gorani, Giuseppe Parini, Paolo Frisi, Guido Gozzano, Ferdinando Fontana, Carlo Pellegrini, Eugenio Montale, Francesco Domenico Guerrazzi, Gabrio Maria Nava, etc. Les premières missions à l’étranger, en France, en Autriche et en Bohême, remontent à cette période. L’empereur Ferdinand II les a invités en Autriche, en 1627, pour empêcher la propagation du protestantisme. Le XVIIIe siècle marque l’âge d’or de l’ordre, qui atteint son apogée, grâce à l’estime dont ils jouissent auprès du pape Benoit XIV et des rois. Ils reçoivent des postes de grande responsabilité. En 1718, le pape Clément XI envoie cinq barnabites en mission auprès de l’empereur de Chine pour résoudre le querelle des rites chinois, même si celle-ci n’a pas obtenu de résultats concrets. Leurs efforts en matière d’enseignement ont valu à de nombreux barnabites qui, après la suppression de Compagnie de Jésus, ont repris certaines de leurs œuvres, de devenir de grands chercheurs et scientifiques.

Au XIXe siècle, ils existaient en France, en Italie, en Espagne et en Belgique. Au XXe siècle, ils se sont implantés aussi au Brésil, aux Philippines ou en République démocratique du Congo. Actuellement, les Barnabites ont des paroisses en Ontario au Canada, ainsi qu'aux États-Unis, dans l'État de New York, en Pennsylvanie et en Californie.

À la fin de 2005 l'ordre avait 64 maisons et 381 membres, 291 prêtres. Depuis 24 juillet 2012, le Général est le brésilien P. Francisco Chagas Santos da Silva [1].

Personnalités de l'ordre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]