Ordre de la Gloire (Arménie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gloire.

Ordre de la Gloire
Illustration.
Avers
L’étoile de l’ordre
Conditions
Décerné par Drapeau de l'Arménie Arménie
Type Ordre honorifique
Décerné pour Contributions significatives au renforcement et à l’épanouissement des relations internationales, de la paix et de la sécurité internationale, à la protection des droits fondamentaux et des libertés, au développement des échanges économiques, et à la préservation des valeurs spirituelles et du patrimoine culturel
Éligibilité Étrangers
Détails
Statut Toujours décerné
Grades Chevaliers
Statistiques
Création
Première attribution
Ordre de préséance
Illustration.

L’ordre de la Gloire est une décoration d’État de la République d’Arménie. Fondé en 2010, il récompense les mérites éminents des personnalités étrangères.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’ordre a été créé le . Les statuts sont votés par l’Assemblée nationale le et entrent en vigueur le , après avoir obtenu la sanction présidentielle.

Il est destiné à récompenser « les contributions significatives au renforcement et à l’épanouissement des relations internationales, de la paix et de la sécurité internationale, à la protection des droits fondamentaux et des libertés, au développement des échanges économiques, et à la préservation des valeurs spirituelles et du patrimoine culturel ».

L’ordre n’est décerné qu’aux chefs d’État et de gouvernement étrangers, aux responsables d’organisations internationales, ainsi qu’aux chefs spirituels. Il est remis sur décret du président de la République.

Organisation[modifier | modifier le code]

L’ordre n’est composé que d’un seul grade de chevalier. Dans l’ordre de préséance, il arrive juste après l’ordre de la Croix militaire, ce qui le place au troisième rang, avant l’ordre de l’Honneur, fondé en 2000.

Insignes[modifier | modifier le code]

L’insigne, dont le dessin s’inspire de la Légion d’honneur française, est une étoile à cinq rayons doubles de vermeil, les dix pointes boutonnées. Le centre de l’étoile présente un médaillon émaillé de blanc chargé des grandes armes de l’Arménie. Comme la plupart des récompenses arméniennes, les commandes sont faites auprès de la Monnaie de Saint-Pétersbourg.

Liste des chevaliers[modifier | modifier le code]

Pour le moment, l’actuel président Serge Sargsian n’a décerné qu’à deux reprises cette décoration :

  • Dmitri Medvedev, le , pour « sa grande contribution personnelle au renforcement des relations traditionnellement amicales entre les peuples arménien et russe, l’approfondissement du partenariat stratégique entre la République d’Arménie et la Fédération de Russie, ainsi que le maintien de la paix et la sécurité internationale » ;
  • Nicolas Sarkozy, le , pour « sa contribution personnelle au renforcement de l’amitié arméno-française, l’approfondissement de la coopération entre l’Arménie et France, ainsi que la protection de la paix et la sécurité internationale ».