Ordre de bataille lors de la bataille de Wertingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Bataille de Wertingen.

Ce qui suit est l'ordre de bataille des forces militaires en présence lors de la bataille de Wertingen, qui eut lieu le lors de la Troisième Coalition.

Armée française[modifier | modifier le code]

Grande Armée : empereur Napoléon Ier, commandant en chef — 7 000 fantassins, 7 400 cavaliers et 14 pièces d’artillerie

Armée autrichienne[modifier | modifier le code]

Armée d'Autriche : Feldmarschall-Leutnant baron Franz Xaver von Auffenberg (de), commandant en chef — 5 000 fantassins, 400 cavaliers et 9 pièces d’artillerie

  • Cavalerie : 4 escadrons, 400 hommes
    • 3e régiment de cuirassiers Erzherzog Albert — 2 escadrons, 200 hommes
    • 4e régiment de chevau-légers Latour — 2 escadrons, 200 hommes
  • Infanterie : 9 bataillons, 5 000 hommes
    • Régiment d'infanterie no 18 Stuart — 1 bataillon de grenadiers, 600 hommes
    • Régiment d'infanterie no 42 Erbach — 1 bataillon de grenadiers, 600 hommes
    • Régiment d'infanterie no 25 Spork — 1 bataillon de grenadiers, 600 hommes
    • Régiment d'infanterie no 38 Wurrtemberg — 1 bataillon de grenadiers, 600 hommes
    • Régiment d'infanterie no 57 Colleredo — 1 bataillon de grenadiers, 600 hommes
    • Régiment d'infanterie no 55 Reuss Greitz — 3 bataillons + 1 bataillon de grenadiers, 2 400 hommes
  • Artillerie : 9 canons
    • 1 canon de 4 livres par bataillon