Ordre de Saint-Georges de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre de Saint-Georges (homonymie).

L’ordre de Saint-Georges de Bourgogne est un ordre de chevalerie, institué vers 1435 par Philibert de Mollans et regroupant des membres de la noblesse de Franche-Comté (comté de Bourgogne).

Historique[modifier | modifier le code]

Pendentif de l'ordre

Selon certains historiens[1], la confrérie des Chevaliers de Saint-Georges de Bourgogne fut instituée vers 1435 par Philibert de Mollans, gentilhomme franc-comtois et écuyer du duc de Bourgogne, Philippe le Bon[2]. Une précédente association de chevaliers de Saint-Georges avait été fondée à Rougemont (actuel département du Doubs) vers 1300, mais elle disparut vers la fin du XIVe siècle suite aux guerres incessantes.

Philibert de Mollans voulut rétablir cet ordre après son retour de Terre sainte, d'où il avait rapporté des reliques supposées être celles de saint Georges de Lydda. Vers 1435 il réunit donc un certain nombre de nobles chevaliers bourguignons dans son château de Rougemont pour honorer ces reliques. Cette confrérie décida de célébrer chaque année une fête en l'honneur du saint en se rassemblant dans la chapelle du château la veille du 23 avril de chaque année, date de la fête de la Saint-Georges[2].

La confrérie s'installe à Besançon en 1648, en opposition au parlement de Dole, où la Ville leur accorde une salle et l'exemption de logement des gens de guerre[2]. Elle se réunit cependant dans d'autres villes telles que Vesoul (dont saint Georges est le saint patron) ou Salins mais établit en 1661 son siège au couvent des grands carmes de Besançon, où de nombreux chevaliers se font enterrer. La conquête de la Franche-Comté par Louis XIV ne remet pas en cause la confrérie, qui reçoit même des portraits spécialement envoyés par les rois Louis XV et XVI[2].

Saint Georges de Lydda est le saint patron des chevaliers et la médaille de l'ordre de Saint-Georges de Bourgogne représente le saint à cheval terrassant le dragon avec une lance.

Liste des gouverneurs de l'ordre à partir de la Conquête[modifier | modifier le code]

  • Claude-Louis de Falletans (1674-1700)
  • Charles-César, marquis de Saint-Mauris (1701-1704)
  • Frédéric-Éléonore de Poitiers de Rye (1705-1713)
  • Jean-Chrétien, marquis de Watteville (1714-1724)
  • Antide-Marie de Pra (1725-1756)
  • Pierre, marquis de Grammont (1757-1790)
  • Charles-Emmanuel Polycarpe, marquis de Saint-Mauris (1823-1839)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Éric Thiou, La noble confrérie et les chevaliers de Saint-Georges au Comté de Bourgogne sous l'Ancien Régime et la Révolution – Besançon, 1997 - 242 p. : ill., couv. ill. ; 24 cm - Bibliogr. p. 102-103. Index - Réédition en 2002 par les éditions Mémoire et Documents.


Références[modifier | modifier le code]

  1. le premier étant Louis Gollut historien dolois du XVIe siècle
  2. a, b, c et d Éric Thiou, La noble confrérie & les chevaliers de Saint-Georges au comté de Bourgogne sous l’ancien régime & la révolution, Versailles, Mémodoc, 2002