Ordo urbium nobilium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ordo urbium nobilium
Auteur Ausone
Genre Traité : compte-rendu de voyage
Version originale
Langue Latin
Titre Ordo urbium nobilium
Date de parution IVe siècle
Version française

Ordo urbium nobilium est un poème latin en hexamètres dactyliques écrit par Ausone à la fin du IVe siècle.

Conception de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Entre 388 et 390, Ausone accomplit un long voyage à travers les provinces de l'Empire romain, gouverné à l'époque par l'empereur Théodose Ier. Au cours de ses pérégrinations, s'inspirant de nombreux auteurs plus anciens et s'insérant donc dans un genre littéraire fixé, il conçut l'idée d'en publier un compte-rendu, afin de faire connaître des informations et des avis sur les lieux visités.

Structure[modifier | modifier le code]

L'œuvre, en latin, contient une liste des plus grandes villes de l'Empire romain, chacune étant accompagnée d'une brève description, de caractère très honorifique.

La liste est organisée en ordre hiérarchique, de la cité retenue comme la plus importante à la moins importante, réalisant ainsi une vraie classification, propre à Ausone, des plus grandes villes du Bas-Empire romain, accompagnée d'une justification de la position de chacune dans le classement.

Au total, les villes considérées sont au nombre de 19, et les rangs attribués au nombre de 14.

Voici la liste des villes décrites, de la plus importante à la moins importante, dans l'ordre indiqué par Ausone[1].

  1. Rome (Roma)
  2. Constantinople (Constantinopolis)
  3. Carthage (Carthago)
  4. Antioche (Antiochia)
  5. Alexandrie (Alexandria)
  6. Trèves (Treveris)
  7. Milan (Mediolanum)
  8. Capoue antique - Santa Maria Capua Vetere (Capua)
  9. Aquilée (Aquileia)
  10. Arles (Arelas)
  11. Séville (Hispalis/Emerita)
  12. Cordoue (Corduba)
  13. Tarragone (Tarraco)
  14. Braga (Bracara)
  15. Athènes (Athenae)
  16. Catane (Catana)
  17. Syracuse (Syracusae)
  18. Toulouse (Tolosa)
  19. Narbonne (Narbona)
  20. Bordeaux (Burdigala)
Carte de l'Empire romain
City locator 4.svg
Rome
City locator 4.svg
Constantinople
City locator 4.svg
Carthage
City locator 4.svg
Antioche
City locator 4.svg
Alexandrie
City locator 4.svg
Trèves
City locator 4.svg
Milan
City locator 4.svg
Capoue
City locator 4.svg
Aquilée
City locator 4.svg
Arles
City locator 4.svg
Séville
City locator 4.svg
Cordoue
City locator 4.svg
Tarragone
City locator 4.svg
Braga
City locator 4.svg
Athènes
City locator 4.svg
Catane
City locator 4.svg
Syracuse
City locator 4.svg
Catane
City locator 4.svg
Toulouse
City locator 4.svg
Narbonne
City locator 4.svg
Bordeaux

Notes et références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Ordo urbium nobilium » (voir la liste des auteurs).

  1. À noter que l'auteur, par souci poétique, regroupe respectivement : Constantinople et Carthage ; Antioche et Alexandrie ; Séville, Cordoue, Tarragone et Braga ; Catane et Syracuse. Cf. Ordo Urbium Nobilium.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (la+it) Ausone et Lucia Di Salvo, Ordo urbium nobilium, Naples, Loffredo, coll. « Studi latini » (no 37),‎ , 341 p. (ISBN 9788880967217)
  • Ausone et Francesca Acunto, L'Ordo urbium nobilium d'Ausone : traduction et commentaire, Fribourg (Suisse), Université de Fribourg,‎ , 182 p. (OCLC 718487343)
  • Jean-Pierre Reboul, « L'Ordo urbium nobilium d’Ausone au regard des évolutions de la centralité politique dans l’Antiquité tardive. Approches historique et archéologique », Schedae, Université de Caen, no 1,‎ , p. 107-140 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]