Orchis odorant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gymnadenia odoratissima

Cet article concerne l'Orchis odorant. Pour l'Orchis parfumé, voir Anacamptis coriophora subsp. fragrans.
Gymnadenia odoratissima
Description de cette image, également commentée ci-après
Orchis odorant: vue d'ensemble (Alpes d'Allgäu, 2005)
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Orchidales
Famille Orchidaceae
Genre Gymnadenia

Nom binominal

Gymnadenia odoratissima
(L.) Rich. 1817

Synonymes

Bas. : Orchis odoratissima (L.) 1759

Description de cette image, également commentée ci-après

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 23/06/2010

L’orchis odorant (Gymnadenia odoratissima), ou gymnadénie très odorante est une orchidée terrestre essentiellement d'Europe centrale, appartenant au genre Gymnadenia R.Br. 1813.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du latin odoratus (odoriférant ou parfumé), se référant au parfum (plus ou moins prononcé) des fleurs.

Description[modifier | modifier le code]

C.A.M. Lindman, Bilder ur Nordens flora, 1901-05, Planche illustrative n° 404 : Gymnadenia odoratissima (à g.) et Gymnadenia conopsea (à dr.)

Plante : 10-50 cm, souvent assez grêle, à l'inflorescence en épi plus ou moins dense.

Feuilles : 5 à 12, linéaires, étroites et dressées, basilaires engainantes et caulinaires bractéiformes, d'un vert mat.

Fleurs : petites, plus ou moins rosâtres, au périanthe semi-ouvert (pétales et sépale médian plus ou moins en casque), avec labelle légèrement trilobé; elles sont prolongées par un fin éperon, droit ou peu arqué, souvent plus court que l'ovaire. Les 2 lobes latéraux du labelle sont nettement plus courts que le lobe médian.

Bractées : de la longueur des ovaires (parfois un peu plus longues).

Floraison[modifier | modifier le code]

De juin à août, selon l'altitude.

Habitat[modifier | modifier le code]

0-2800 m. Plante généralement de pleine lumière, sur substrats calcaires plus ou moins humides, parfois secs, en milieux herbeux: marais alcalins, talus suintants, alpages, prairies.

Répartition[modifier | modifier le code]

Plutôt d'Europe centrale, son aire de dispersion européenne est plus restreinte que celle de l’Orchis moucheron (Gymnadenia conopsea (L.) R.Br. 1813).

Géographiquement répandu en France, mais assez rare à très rare.

Menace et Protection[modifier | modifier le code]

L'Orchis odorant est une espèce menacée (notamment par l'assèchement des zones humides et les reboisements):

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Pierre Delforge, Guide des orchidées d'Europe, d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, 3e édition 2005, Delachaux et Niestlé, Paris, 640 p.
  • Marcel Bournérias, Daniel Prat & al. (collectif de la Société Française d'Orchidophilie), Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg, 2e édition 2005, Biotope (collection Parthénope), Mèze, 504 p.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]