OpinionWay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

OpinionWay
logo de OpinionWay
Logo d'OpinionWay

Création 29 mars 2000
Fondateurs Hugues Cazenave
Benjamin Gratton
Yann Aledo
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan The innovative research company[1]
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Hugues Cazenave (Président)
Activité Études de marché et sondages
Produits étude qualitative et quantitative, Pré-test de communication, de service, de produit, de site internet, post-test, test utilisateur, baromètre de notoriété, observatoire, bilan d'image, étude marketing U&A, sondage publié, étude interne, climat social, management, corporate, étude BtoB, intention de vote, focus group, datamining, data design, big data
Effectif 81 employés (2018)

109 employés (2019) estimation

SIREN 430 126 789
Site web opinion-way.com

Chiffre d'affaires 14,150 millions d'euros en 2018
Résultat net 989 100 € en 2018[2]

OpinionWay (ou Opinion Way) est une entreprise de sondages politiques et d'études marketing française.

Histoire[modifier | modifier le code]

OpinionWay est une société par actions simplifiée créée le par trois anciens salariés de l'institut IPSOS : Hugues Cazenave, Benjamin Gratton et Yann Aledo[3].

En 2006, l'entreprise lance un « dispositif de recueil vidéo mensuel de l'opinion des Français »[4].

L'enterprise acquiert la société Ballester en 2006, et la société TLB en 2007[5].

En 2011, Luc Balleroy rejoint l'institut en tant que directeur général[6].

L'entreprise prend une participation dans la société SoonSoonSoon en 2014[7].

OpinionWay est l'un des premiers instituts à réaliser ses enquêtes en ligne, cette technique parfois contestée étant auparavant appliquée aux études de marché. L'entreprise recrute ses panels représentatifs en ligne, et les rétribue en bons d'achat[8].

En 2016, OpinionWay ouvre une première filiale au Maroc avant d'étendre son implantation internationale en Algérie (2019) puis en Pologne et en Afrique subsaharienne (2020).

En 2019, l'entreprise exploite les contributions en ligne reçues dans le cadre de la mission du Grand débat national[9].

En janvier 2021, Bruno Jeanbart est nommé vice-président du Groupe OpinionWay[10]. En octobre 2021, le statisticien Michel Lejeune montre, dans son article sur les instituts de sondage, qu'OpinionWay est le seul institut à publier les données bruts des sondages pour plus de transparence[11]

Activités[modifier | modifier le code]

OpinionWay réalise des sondages d’opinion et des études marketing.

L'entreprise produit des observatoires et baromètres, dont l'EcoScope[12], ou PrésiTrack, LégiTrack, EuroTrack, RégioTrack en partenariat avec Les Échos et radio classique[13],[14],[15],[16], et Sofinscope en partenariat avec Sofinco[17].

En 2019, l'entreprise exploite les contributions en ligne reçues dans le cadre de la mission du Grand débat national[18].

OpinionWay est certifié depuis 2009 ISO 20252 par l’AFNOR[19].

Élections et sondages politiques[modifier | modifier le code]

OpinionWay réalise en France et à l’étranger des sondages politiques, des intentions de vote et des estimations le jour du vote[20] :

  • Présidentielles 2007[21]
  • Législatives 2007[22]
  • Municipales 2008[23]
  • Européennes 2009 – sondages OpinionWay – Fiducial pour TF1, LCI, Le Figaro et RTL[24]
  • Régionales 2010 - sondages OpinionWay – Fiducial pour LCI, Le Figaro et RTL[25]
  • Présidentielles 2012 sondages OpinionWay – Fiducial[26]
  • Législatives 2012 -sondages OpinionWay – Fiducial pour Le Figaro et LCI[27] et sondages OpinionWay pour Les Echos et Radio Classique[28]
  • Municipales 2014 – Sondages OpinionWay pour Marianne[29], sondages OpinionWay pour Le Figaro et LCI[30], sondages OpinionWay pour Clai-Metronews[31]
  • Européennes 2014 – sondages OpinionWay pour Le Figaro et LCI[32]
  • Régionales 2015[– sondages OpinionWay pour Metronews et LCI et sondages OpinionWay pour Le Point[33]
  • Présidentielles 2017 – Sondages OpinionWay - Les Echos Radio Classique[34]
  • Législatives 2017[35]
  • Européennes 2019 – sondages OpinionWay-Tilder pour Les Echos et Radio Classique[36]
  • Municipales 2020[19] – sondages OpinionWay pour Square Management, Les Echos, Radio Classique[37]
  • Régionales 2021 – RégioTrack pour les Echos et Radio Classique[38], estimations 1er et 2d tour avec CNEWS[39], Jour du vote avec Les Echos

Depuis 2009, OpinionWay réalise pour le Cevipof le baromètre de la confiance politique[40]. Depuis 2020, ce baromètre est réalisé également en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie[41].

Chiffre d'affaires, résultats, effectif[modifier | modifier le code]

Les Chiffres d’affaire, résultats nets et effectifs d’Opinion Way entre 2016 et 2019 ont été de [42] :
2016 2017 2018 2019
Chiffre d'affaires 13 382 818 € 12 480 857 € 14 131 451 € 14 885 877 €
Résultat net 786 265 € 775 173 € 989 086 € 868 116 €
Effectif moyen annuel 74 78 84 89

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Le capital d’OpinionWay est détenu à 80% par les fondateurs et managers de la société[43].

Critiques[modifier | modifier le code]

En 2007, Le Canard enchaîné met en doute la sincérité de l'institut de sondage en raison des liens de ses dirigeants avec la droite, rappelant par exemple qu'Hugues Cazenave a été chargé de mission au cabinet de Gérard Longuet[44],[8]. En 2009, Le Canard enchaîné réitère ses critiques, et accuse l'institut de manipulation concernant une enquête publiée par Le Figaro à quelques jours des élections européennes[45].

Dans son livre Ma plus belle histoire, c'est vous, Ségolène Royal accuse plusieurs instituts de sondage (IPSOS, IFOP, CSA ainsi qu'OpinionWay dans les pages 177 à 190) d'avoir été « particulièrement zélés » envers Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle de 2007[réf. nécessaire].

La Cour des comptes indique qu'en 2007 et 2008, la Présidence de la République sous Nicolas Sarkozy a passé commande de sondages auprès d'Opinion Way, pour un montant de 1,5 million d'euros, alors que ces sondages étaient simultanément publiés, et donc disponibles, sur Le Figaro et LCI. La société des rédacteurs du Figaro exprime sa consternation alors qu'il « apparaît que de nombreux sondages OpinionWay publiés, notamment, par Le Figaro, sont commandités par la présidence et que certains sont expurgés avant d'être diffusés au grand public »[46].

Le sociologue Richard Brousse estime en 2009 que « Opinion Way cristallise les critiques car ils sont en avance sur les autres sondeurs. C'est l'institut qui fait le plus de zèle pro-gouvernemental. Ils sont les seuls à faire en 2009 des sondages prédictifs de la présidentielle de 2012 »

Une consultation des enseignants français du primaire et du secondaire est confiée à l'entreprise en par le ministre Jean-Michel Blanquer. L'accès au questionnaire n'est cependant pas restreint aux enseignants, et il est possible d'y répondre plusieurs fois de suite. La journaliste Pascale Fourier indique « le gouvernement est un habitué des consultations factices, certes… Mais le ministère de l’Éducation nationale va plus loin : il invente la consultation de ses personnels enseignants ouverte à tous. Enseignants ou pas, tout le monde peut participer, une seule fois ou plusieurs. Une mascarade sans aucune validité », alors qu'Opinion Way indique disposer d'outils pour s'assurer de l'authenticité des réponses comme "le contrôle de la fréquence du nombre de questionnaires remplis pour éviter les bots, le contrôle du temps de réponse passé par questionnaire, la détection de l'existence de questionnaires identiques et le contrôle de cohérence des réponses sur la nature des établissements[47].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bruno Jeanbart , "La présidence anormale : aux racines de l'élection d'Emmanuel Macron", Éditions Cent Mille Milliards,
  • Frédéric Micheau, "La prophétie électorale : les sondages et le vote", Éditions du Cerf,
  • Isabelle Barré, « Le sondeur qui tombe à pic », in Le Canard enchaîné no 4528, mercredi
  • Hugues Cazenave, La Guerre des sondages, éditions Michalon, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Slogan près du logo
  2. https://www.societe.com/societe/opinion-way-430126789.html
  3. (fr) « OpinionWay » sur Societe.com
  4. (fr) « OpinionWay crée un omnibus vidéo » sur Emarketing.fr,
  5. (fr) « Opinion Way rachète TLB », Stratégies,
  6. « Luc Balleroy Directeur général d’ OpinionWay », sur L’ADN (consulté le )
  7. Amelle Nebia, « NellyRodi et OpinionWay entrent au capital de Soon Soon Soon », http://www.e-marketing.fr/,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b « Opinion Way, le sondeur qui dérange », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Compte rendu du Conseil des ministres du 13 février 2019 », sur www.gouvernement.fr
  10. « CP OpinionWay »
  11. « Des ombres planent sur les sondages en vue de la présidentielle », sur AOC media - Analyse Opinion Critique, (consulté le )
  12. « Exclusif - Deux Français sur trois pour l'extension du RSA aux moins de 25 ans », sur Les Echos, (consulté le )
  13. « Orpi s’associe à OpinionWay, aux Echos et à Radio Classique | FCA Commerce associé », sur www.commerce-associe.fr (consulté le )
  14. Valentine Sabouraud, « Elections législatives : un second tour joué d'avance ? », sur Courrier Australien (consulté le )
  15. « Elections européennes 2019 : les résultats du sondage EuroTrack », sur Les Echos, (consulté le )
  16. « Régionales : va-t-on vers une abstention record sous la Ve République au premier tour dimanche ? », sur ladepeche.fr (consulté le )
  17. « Sofinscope : le baromètre de la consommation et du quotidien par Sofinco », sur www.sofinco.fr (consulté le )
  18. « Le bilan du grand débat en six questions », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. « AFNOR Certification »
  20. « Instituts de sondages d'opinion | Sites des instituts Ipsos, BVA, TNS Sofres, IFOP | Sondages-election.com », sur www.sondages-election.com (consulté le )
  21. « Ipsos, Opinion Way, LH2, Harris Interactive, Sofres…. L’impossible palmarès des instituts de sondages – Tribune parue sur Slate.fr » (consulté le )
  22. (en) Reuters Staff, « Le bloc de gauche obtiendrait 45% au 1er tour, selon OpinionWay », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. « Sondage : les municipales sont d'abord », sur LEFIGARO (consulté le )
  24. « Européennes : l'UMP toujours en tête dans les sondages », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Sondage : en Pays de la Loire, l'UMP à la traîne », sur LEFIGARO (consulté le )
  26. Le Point magazine, « Primaire : Hollande reste devant Aubry, Royal talonnée par Montebourg », sur Le Point, (consulté le )
  27. Le Point magazine, « Sondage : le PS et les radicaux de gauche obtiendraient entre 271 et 296 députés », sur Le Point, (consulté le )
  28. « 64% des électeurs de Nicolas Sarkozy favorables à un accord avec le FN », sur Les Echos, (consulté le )
  29. « Municipales 2014 : un Français sur deux ne s'intéresse pas au scrutin selon un sondage », sur www.rtl.fr (consulté le )
  30. « Municipales de 2014: les impôts locaux en tête des préoccupations des Français », sur LExpress.fr, (consulté le )
  31. Le Point magazine, « Municipales 2014 : 60 % des Français jugent le FN incapable de changer la gestion d'une ville », sur Le Point, (consulté le )
  32. « Le FN donné devant le PS aux élections européennes dans un sondage », sur Les Echos, (consulté le )
  33. Emmanuel Berretta, « Régionales 2015 : OpinionWay scrute les motivations du vote », sur Le Point, (consulté le )
  34. « Election présidentielle 2017 : OpinionWay, ORPI, Les Echos et Radio Classique s’associent pour couvrir en continu la campagne présidentielle dès le 6 février », sur Radio Classique, (consulté le )
  35. « Tous les Sondages "Présidentielle 2017" et "Législatives 2017" : Ifop, Opinion Way, Odoxa, BVA, CSA, Harris, Ipsos, Sofres, Kantar... Candidats 2017, Débats TV », sur www.canaltheatre.com (consulté le )
  36. « Elections européennes 2019 : les résultats du sondage EuroTrack », sur Les Echos, (consulté le )
  37. « Municipales : deux Français sur trois sont satisfaits de leur maire », sur www.rtl.fr (consulté le )
  38. « Régionales 2021 : le mode d'emploi du sondage RégioTrack », sur Les Echos, (consulté le )
  39. « Régionales en Île-de-France : Valérie Pécresse largement en tête du second tour », sur CNEWS (consulté le )
  40. « Baromètre du Cevipof : les Français font davantage confiance à leurs élus », sur Public Senat, (consulté le )
  41. « Le Baromètre de la confiance politique | Sciences Po CEVIPOF », sur le-barometre-de-la-confiance-politique.html, (consulté le )
  42. « ORANGE - derniers bilans publiés », sur Infogreffedate= (consulté le )
  43. « OPINION-WAY (PARIS 3) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 430126789 », sur www.societe.com (consulté le )
  44. Isabelle Barré, « Le sondeur qui tombe à pic », in Le Canard enchaîné no 4528, mercredi 8 août 2007
  45. « Une cote bien taillée », Le Canard enchaîné no 4623, mercredi 3 juin 2009
  46. « La politique des sondages de l’Élysée critiquée par la Cour des comptes », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  47. Emma Donada, « Les résultats de la consultation des enseignants seront-ils faussés ? », sur Libération.fr, Libération, (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]