Ophrys bombyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ophrys bombyliflora)

Ophrys bombylifora

L’Ophrys bombyle (Ophrys bombyliflora) est une orchidée terrestre d'aire méditerranéenne, appartenant au genre Ophrys L. 1753 et au groupe Ophrys tenthredinifera.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec βομβυλιός - bombulios, "insecte bourdonnant, bourdon" et du latin flos (fleur), se référant à la forme du labelle. Contrairement à ce qui est souvent écrit, le mot ne vient pas de βόμβυξ - bombux, "ver à soie, soie". La fleur ressemble à un bombyle (Bombylius, sorte de mouche)" [1], et le nom français doit être ophrys bombyle.

Description[modifier | modifier le code]

Flora of Mentone, Planche illustrative n° 72, 1871 : Ophrys speculum, O. bombyliflora, O. bertolonii et O. philippi (de g. à d.)

Plante : 10-30 cm, d'aspect assez robuste, à inflorescence plutôt lâche.

Feuilles : 5 à 8, basilaires et caulinaires, vert mat.

Fleurs : petites, au nombre de 2 à 4. Périanthe à larges sépales verts et à pétales courts et ciliés, passant du vert (au sommet) au brun (à la base, élargie). Petit labelle trilobé et bombé (brun-pourpre) et à macules centrales peu marquées (brun clair à bleuâtre), à fortes gibbosités velues, avec appendice replié vers l'arrière. Gynostème court (arrondi au sommet) à loges polliniques rougeâtres.

Bractées : plus courtes que les ovaires.

Floraison[modifier | modifier le code]

Mars à mai.

Habitat[modifier | modifier le code]

Pelouses et garrigues de faible altitude, sur substrat alcalin. Colonies parfois importantes en raison de la multiplication végétative.

Répartition[modifier | modifier le code]

Aire méditerranéenne, des Îles Canaries à l'ouest jusqu'à Rhodes à l'est. Très rare en France continentale (en limite d'aire) : Aude, Hérault, Var, Alpes-Maritimes. Assez rare en Corse. Présente en Afrique du Nord, notamment en Algérie.

Ophrys bombyx. Ophrys bombyliflora

Menace et Protection[modifier | modifier le code]

L'Ophrys bombyle est une espèce menacée :

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (fr) Pierre Delforge, Guide des orchidées d'Europe, d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, 3e édition 2005, Delachaux et Niestlé, Paris, 640pp.
  • (fr) Marcel Bournérias, Daniel Prat & al. (collectif de la Société Française d'Orchidophilie), Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg, 2e édition 2005, Biotope (collection Parthénope), Mèze, 504 pp.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Delforge P., 2019. Naissance, vie et fin souhaitable de deux erreurs : Ophrys bombyx, Ophrys aranifera. L'Orchidophile, 222 : 241-244. télécharger le pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]