Ophélie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ophélie par Alexandre Cabanel.

Ophélie (Ophelia dans la version originale) est un personnage présent dans la tragédie Hamlet du dramaturge anglais William Shakespeare. C'est une jeune femme noble du Danemark, fille de Polonius, sœur de Laërte et future épouse du prince Hamlet, qui, à cause des actes de ce dernier, se retrouve dans un état de folie qui la conduit finalement à la noyade[1].

Prénom[modifier | modifier le code]

Contrairement aux autres noms de personnages du livre, le prénom Ophélie n'est pas danois. Il apparaît pour la première fois en 1504 dans le poème L'Arcadie de Jacopo Sannazaro (sous le nom de Ofelia), probablement dérivé du grec ancien ὠφέλεια (ōphéleia), qui signifie « aide »[2].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Ophélie apparaît souvent dans divers contextes culturels, notamment dans la littérature, la musique, le cinéma et la télévision[3]. Un satellite d'Uranus porte le nom d'Ophélie[4],[5]. Robert Schumann, dans Herzeleid, (opus 107 nr 1 ; 1852), met en musique le poème de Titus Ullrich, qui est dédié à la figure d'Ophélie et se termine par son nom chanté deux fois. Kirsten Dunst dans l'affiche du film Melancholia, évoque Ophélie[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gaston Bachelard, L'Eau et les Rêves. Essai sur l'imagination de la matière, Paris : librairie José Corti, 1942, rééd. 1991, p. 114 et suivantes.
  • Anne Cousseau, « Ophélie : histoire d'un mythe fin de siècle », Revue d'histoire littéraire de la France, 2001/1 (vol. 101), p. 105-122. DOI:10.3917/rhlf.011.0105. [lire en ligne]
  • Monica Sabolo, Summer, 2017, édition J.-C. Lattès

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ophelia », sur www.britannica.com (consulté le ).
  2. (en) Mike Campbell, « Meaning, origin and history of the name Ophelia », sur Behind the Name (consulté le ).
  3. (en) Jonathan Gil Harris, Shakespeare and Literary Theory, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-957338-7, lire en ligne).
  4. « IAUC 4168: Sats AND RINGS OF URANUS; CCO », sur www.cbat.eps.harvard.edu (consulté le ).
  5. « Planetary Names: Planet and Satellite Names and Discoverers », sur web.archive.org, (consulté le ).
  6. (en) « Poster notes: Melancholia », sur the Guardian, (consulté le ).