Open Source Ecology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Open Source Ecology (OSE) est un réseau de fermiers, d’ingénieurs et de supporters dont l’objectif est la production du Global Village Construction Set (GVCS). Tel que décrit par Open Source Ecology, « le GVCS est une plateforme technologique ouverte qui permet la production aisée des 50 machines industrielles nécessaires pour construire une petite civilisation avec tout le confort moderne »[1]. Des groupes à Oberlin, Ohio, Pennsylvanie, New York et en Californie développent des plans, et construisent des prototypes qui sont ensuite envoyés dans le Missouri[2],[3],[4]. Les machines sont construites et testées sur la Factor e Farm dans le Missouri. Récemment, les rapports de 3D-Print [5] OSE a participer à des expériences de RepRap et d'impression 3D, sous les conseils d'universitaires, pour soutenir le développement durable[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Marcin Jakubowski, un physicien, a fondé le groupe en 2003[7]. OSE a été présenté en 2011 au cours d’une conférence TED par Jakubowski[8]. Peu après, le GVCS gagnait le concours Green Project de Make magazine's (en). Les blogs Gizmodo et Grist ont publié des enquêtes détaillées sur OSE.

Open Source Ecology se développe également en Europe en tant que OSE Europe.

La ferme Factor e Farm[modifier | modifier le code]

La Factor e Farm est le centre principal, où les machines sont prototypées et testées. La ferme elle-même est un prototype. Les résidents cultivent leur propre nourriture, collectent l’eau de pluie et produisent leur électricité solaire.

Statut[modifier | modifier le code]

En 2014, 12 des 50 machines ont été conçues, dessinées et prototypées, dont 4 allant jusqu'à l'étape de documentation. En une campagne de crowdfunding Kickstarter a réuni 63,573 $ pour la construction d'un centre de formation[9]. Le projet est fondé par la fondation Shuttleworth et a fini semi-finaliste au festival du film "Focus Forward"[10].

Récompenses et Reconnaissance[modifier | modifier le code]

  • En 2011, le projet a gagné le concours "Green Project Contest" organisé par le magazine Make[11].
  • Il a également été sélectionné comme l'un des 21 semi-finalistes du concours Buckminster Fuller Challenge (en), parmi les 162 participants[12].
  • le TIME a classé le "OSE's Civilization Starter Kit" comme l'une des meilleures inventions de l'année 2012[13].

Liste des machines[modifier | modifier le code]

La Boîte à Outils du Village Global, "Global Village Construction Set" (GVCS) en anglais, comprend 50 machines industrielles[14],[15]:

Categorie Boîte à Outils du Village Global
Habitat

Presse à BTC, Brique de terre compressée  · Bétonnière  · Scierie

Agriculture

Tracteur: LifeTrac  · Bulldozer  · Pelle mécanique  · Semoir  · Andaineur  · Micro tracteur  · Pulvérisateur de terre  · Roto-bêche  · Faucheuse  · Fraiseuse de chantier  · Four à pain  · Trayeuse  · Microcombine  · Botteleuse  · Plateforme de forage de puits

Industrie

Multimachine (en)  · Poinçonneuse  · Découpeur Laser  · Poste de soudure à l'arc  · Torche Plasma  · Four à induction  · Table de découpe numérique  · Laminoir à plaques  · Laminoir à barres et fils de fer  · Presse hydraulique  · Rotor universel  · Perçeuse à colonne  · Imprimante 3D  · Scanner 3D  · Imprimante de circuits électroniques  · Bras robotisé  · Broyeur à marteaux

Energie

Pompe hydraulique : "Power Cube"  · Gazogène  · Concentrateur solaire  · Moteur électrique  · Moteur hydraulique  · Batterie Ni-Fe  · Moteur à vapeur  · Echangeur de chaleur  · Éolienne  · Machine à granulés  · Alimentation électrique universelle

Matériaux

Extraction d'Aluminium  · Extrudeuse à bioplastiques

Transports

Voiture  · Camion

Duplication du GVCS[modifier | modifier le code]

En octobre 2011, la première duplication réussie d’un produit du Global Village Construction Set par un tiers était achevée. Jason Smith avec James Slade et son organisation Creation Flame ont réalisé une presse CEB open source qui fonctionne. Un groupe à Baltimore, Maryland, et un groupe à Dallas, Texas ont également commencé la production de machines du GVCS.

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Open Source Ecology » Accessed : 7-23-2011.
  2. Rohan Pearce. Can open source save the planet ? Techworld Australia. http://www.computerworlduk.com/in-depth/open-source/3325167/can-open-source-save-planet/. Accessed : 2011-12-19. (Archived by WebCite at https://www.webcitation.org/query?url=http%3A%2F%2Fwww.computerworlduk.com%2Fin-depth%2Fopen-source%2F3325167%2Fcan-open-source-save-planet%2F&date=2011-12-19)
  3. « The Atlantic », « The Atlantic », Mar 23, 2011. Accessed : 7-19-2011.
  4. Ashlee Vance, « The Post-Apocalypse Survival Machine Nerd Farm », Bloomberg Businessweek,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Village in a Box : Open Source Ecology Project Uses 3D Printers to Build The Next Economy - 3DPrint.com / The Voice of 3D Printing / Additive Manufacturing », sur 3DPrint.com / The Voice of 3D Printing / Additive Manufacturing, (consulté le ).
  6. J. M Pearce, C. Morris Blair, K. J. Laciak, R. Andrews, A. Nosrat and I. Zelenika-Zovko, "3-D Printing of Open Source Appropriate Technologies for Self-Directed Sustainable Development", Journal of Sustainable Development 3(4), p. 17-29 (2010).
  7. « About », Accessed : 7-19-2011.
  8. « Marcin Jakubowski: Open-sourced blueprints for civilization », April 2011. Accessed : 7-19-2011.
  9. « Fundraising », Kickstarter.com, (consulté le )
  10. « Build yourself. – Tristan Copley Smith », Vimeo.com, (consulté le )
  11. « Open Source Ecology: Interview with Founder Marcin Jakubowski », makezine.com, (consulté le )
  12. The 2011 Buckminster Fuller Challenge Semi-Finalists | The Buckminster Fuller Challenge « https://web.archive.org/web/20120229091319/http://challenge.bfi.org/2011Semi_Finalists »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  13. « Tech Best Inventions 2012 », TIME.com,‎ (lire en ligne)
  14. « GVCS », Open Source Ecology (consulté le )
  15. « Boîte à Outils du Village Global », Open Source Ecology (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]