Open Philanthropy Project

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Open Philanthropy Project
Logo de l'organisation
Situation
Création Juin 2017
Domaine Financement, recherche
Siège San Francisco, Californie, USA
Organisation
Personnes clés Holden Karnofsky
Dustin Moskovitz
Cari Tuna

Site web https://www.openphilanthropy.org/

L'Open Philanthropy Project (Open Phil) est une fondation qui finance des projets philanthropiques et conduit des recherches, dont les découvertes sont partagées publiquement[1]. Il identifie les opportunités exceptionnelles de dons, accorde des subventions, suit les résultats et les publie en ligne. Son directeur général actuel est Holden Karnofsky et ses principaux bailleurs de fonds sont Cari Tuna et Dustin Moskovitz.

Origine[modifier | modifier le code]

Open Phil a été créé par un partenariat entre Good Ventures, la fondation de Tuna et Moskovitz, et GiveWell, un évaluateur d'organismes caritatifs fondé par Holden Karnofsky et Elie Hassenfeld[2]. Incubé au sein de GiveWell, il a commencé à fonctionner de manière autonome en 2017[3],[4],[5].

Domaines d'intervention[modifier | modifier le code]

Open Phil définit une cause comme "le domaine entourant un problème ou une opportunité particulière - tel que la réforme de la justice pénale, la prévention de pandémies ou la réduction du poids de la maladie d'Alzheimer - dans lequel il est nécessaire de développer une expertise et des réseaux pour décider correctement de l'attribution de financements[6]". Selon Open Phil, le choix de se focaliser dans un domaine spécifique - défini comme une cause hautement prioritaire - est l'un des choix les plus importants d'un philanthrope.

Open Phil donne la priorité aux causes qui ont un score élevé sur une combinaison des trois critères suivants[7]:

  • Importance: combien de personnes sont touchées et à quelle gravité?
  • Caractère négligé: quelle quantité de ressources est déjà allouée au problème?
  • Facilité de résolution: quelle est la marge de progression restante?

En , Open Phil avait sélectionné les domaines d’intervention principalement parmi les quatre catégories suivantes[8]:

  1. Réformes politiques aux Etats-Unis[9]. Domaines d’intervention actuels: réforme de la justice pénale[10], bien-être des animaux d’élevage, politique de stabilisation macroéconomique, politique d’immigration et réforme de l’utilisation des sols .
  2. Risques catastrophiques mondiaux[11]. Domaines d’intervention actuels: biosécurité et préparation aux pandémies et risques potentiels des intelligences artificielles avancées.
  3. Recherche scientifique[12],[13]. Domaines d’intervention actuels: santé et bien-être humains, innovation scientifique, sciences en support à la biosécurité et la préparation aux pandémies, recherche fondamentale à fort eujeux, politiques et infrastructures scientifiques et autres domaines de recherche scientifique.
  4. Santé mondiale et développement[14] : aucun domaine d'intervention encore identifié.

Impact[modifier | modifier le code]

En , Open Phil avait octroyé environ 650 subventions à plus de 370 organisations différentes, pour un montant total de 857 millions de dollars[15]. Les bénéficiaires notables comprennent Deworm the World Initiative (69,5 millions de dollars), le Malaria Consortium (59,5 millions de dollars), le Center for Security and Emerging Technology (55 millions de dollars), GiveDirectly (54,8 millions de dollars), la Against Malaria Foundation (49,2 millions de dollars), OpenAI (30 millions de dollars), la Schistosomiasis Control Initiative (23,5 millions de dollars), le Johns Hopkins Center for Health Security (18,9 millions de dollars), Sherlock Biosciences (17,5 millions de dollars), The Humane League (17,3 millions de dollars), Helen Keller International (13,7 millions de dollars), la Nuclear Threat Initiative (11,9 millions de dollars), le Future of Humanity Institute (12 millions de dollars), le Centre for Effective Altruism (12,9 millions de dollars) et 80000 heures (6,4 millions de dollars).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vision & Values », Open Philanthropy Project (consulté le 12 juillet 2019)
  2. « You have $8 billion. You want to do as much good as possible. What do you do? », Vox,‎ (lire en ligne)
  3. « Who We Are », Open Philanthropy Project (consulté le 12 juillet 2019)
  4. « Here's What Philanthropy Looks Like When Millennials From Tech and Finance Get Together », Inside Philanthropy,
  5. « Separating GiveWell and the Open Philanthropy Project »
  6. « Cause Selection », Open Philanthropy Project (consulté le 12 juillet 2019)
  7. « Billionaires are spending their fortunes reshaping America’s schools. It isn’t working. », Vox,
  8. « Focus Areas », Open Philanthropy Project (consulté le 2 août 2019)
  9. « U.S. Policy », Open Philanthropy Project (consulté le 2 août 2019)
  10. « Quantitative Advocacy: How an Effective Altruist Funder Backs Criminal Justice Reform », Inside Philanthropy,
  11. « Global Catastrophic Risks », Open Philanthropy Project (consulté le 2 août 2019)
  12. « Scientific Research », Open Philanthropy Project (consulté le 2 août 2019)
  13. « Facebook billionaire pours funds into high-risk research », Nature,
  14. « Global Health & Development », Open Philanthropy Project (consulté le 2 août 2019)
  15. « Grants Database », Open Philanthropy Project (consulté le 19 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]