OpenShift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
OpenShift
Description de l'image OpenShift-LogoType.svg.

Informations
Développé par Red HatVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 3.11.0 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/openshift/originVoir et modifier les données sur Wikidata
Assurance qualité Intégration continueVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en Ruby et GoVoir et modifier les données sur Wikidata
Politique de distribution gratuit pour les particuliers, support des entreprises payant
Licence Licence Apache version 2.0Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.openshift.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

OpenShift est un service de plate-forme en tant que service de la société Red Hat qui permet de déployer des projets dans des containers. Pour ce faire, OpenShift utilise les technologies Docker et Kubernetes.

Le logiciel OKD est libre [2], qui est son projet amont (anciennement OpenShift Origin[3]). Une version appelée "Red Hat OpenShift Container Platform" est proposée pour l'hébergement en site propre ou en cloud computing[4].

OpenShift supporte également des applications web, si elles mêmes sont supportées par Red Hat Enterprise Linux.


Avantages[modifier | modifier le code]

OpenShift propose également des objets de configuration poussés comme :

  • Construire des images
  • Intégrer un registre privé paramétrable pour séparer les images par projet
  • Proposer une interface utilisable par un « non-administrateur »
  • Proposer des routeurs vers les applications
  • Gérer les droits, restriction, authentification, etc…[5]

En termes de Productivité :

  • Capacité à provisionner des environnements logiciels rapidement
  • Fourniture d’un catalogue d’images prêt à l’emploi
  • Déploiement rapide des solutions en production

En termes de Simplicité :

  • Déploiement aisé dans le Cloud ou On-premise (ou les deux en parallèle)
  • Administration et supervision simplifiée, complète et riche
  • Liberté contrôlée pour les développements et les Ops

En termes d'Évolutivité :

  • Densification des infrastructures avec une augmentation des applications
  • Réactivité face aux pics d’usage (développement/usage des applications)

Langages supportés[modifier | modifier le code]

Bases de données supportées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Release 3.11.0 », (consulté le 11 octobre 2018)
  2. (en) « OpenShift », sur GitHub (consulté le 7 juin 2019)
  3. (en-US) « OKD: Renaming of OpenShift Origin with 3.10 Release », sur Red Hat OpenShift Blog, (consulté le 7 juin 2019)
  4. https://enterprise.openshift.com
  5. « Construire et déployer ses applications avec OpenShift », sur Nexworld, (consulté le 26 février 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]