OpenMediaVault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

OpenMediaVault
Logo
Écran d’aperçu de l’espace disque utilisé dans l’interface Web d’OpenMediaVault
Écran d’aperçu de l’espace disque utilisé dans l’interface Web d’OpenMediaVault

Famille Debian
Langues Anglais, chinois écrit, grec, hongrois, japonais, espagnol, suédois, tchèque, allemand, coréen, russe, turc, italien, ukrainien, catalan, polonais, néerlandais, danois, français, portugais, arabe, galicien, norvégien et slovèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Type de noyau Monolithique modulaire
État du projet en développement régulier
Dépôt github.com/openmediavault/openmediavaultVoir et modifier les données sur Wikidata
Plates-formes IA-32 (en), x86_64 et architecture ARMVoir et modifier les données sur Wikidata
Entreprise /
Fondateur
Volker Theile (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 3Voir et modifier les données sur Wikidata
États des sources Open source
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version stable 5.5.10 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Méthode de mise à jour APT
Environnement de bureau Interface Web
Gestionnaire de paquets DpkgVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.openmediavault.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

OpenMediaVault est une distribution Linux sous licence libre, basée sur Debian, destinée aux serveurs de stockage en réseau NAS. OpenMediaVault supporte de nombreux protocoles : SMB (Samba), FTP, NFS, rsync, AFP, iSCSI, rapport S.M.A.R.T., l'authentification d'utilisateurs locaux, et RAID Logiciel (dans de nombreuses variantes).
Elle utilise une interface web pour sa configuration.
OpenMediaVault est distribuée sous forme d'image ISO et sous forme de code source.

Historique[modifier | modifier le code]

Le développeur d'OpenMediaVault était le développeur principal de FreeNas. Mais il en avait assez des limitations de FreeBSD au niveau matériel.[réf. nécessaire]

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Système[modifier | modifier le code]

  • Date / heure, par NTP
  • Réseau, protocoles IPv4 et IPv6, DNS, Firewall, gestion des agrégats de liens réseau et du réveil par le réseau (WoL)
  • Notification d'alerte sur stockages, système, ... par Email,
  • Annonce sur le LAN par DNS-SD (en)
  • Surveille l'état du système et adapte différentes options de contrôle de l'énergie en conséquence.
  • Certificats.
  • Taches planifiées.
  • Gestion des mises à jour (paquets).
  • Services additionnels (Plugins)

Stockage[modifier | modifier le code]

Capture d’écran de la gestion des disques sous OMV

Le disque système (2 Go minimum) ne peut servir qu'au système d'exploitation et non au stockage.

  • Disques physiques, HDD, SSD, clé USB, ...
  • Support de la surveillance de l'état des disques durs via S.M.A.R.T.
  • Gestion avancée de l’énergie pour les disques dur (APM / AAM)
  • Gestion du RAID logiciel, Stripe, Miroir, Linéaire, 10, 5, 6, Greyhole
  • Systèmes de fichiers gérés, EXT3 / EXT4 / XFS / JFS
  • Gestion des Quotas par volume.

Gestion des droits d’accès[modifier | modifier le code]

  • Utilisateur
  • Groupe
  • Dossier partagés et ACL

Services intégrés[modifier | modifier le code]

Diagnostics[modifier | modifier le code]

  • Informations systèmes, vue d'ensemble, processus et graphiques.
  • Journaux systèmes.
  • Services, résumé des services et de leurs états.
  • Syslog


Historique des versions[modifier | modifier le code]

Pour chaque version d'OpenMediaVault, Theile choisit un nom de code de projet tiré des romans Dune de Frank Herbert[2].

Légende: Ancienne version Ancienne version, toujours prise en charge Dernière version stable Dernière version avancée Version future
Version Nom Date de sortie Date de fin support Base Notes
Ancienne version, plus prise en charge : 0.2 Ix [3] Debian 6 Première version publiée.
Ancienne version, plus prise en charge : 0.3 Omnius [4] [5] Debian 6 Introduction d'une interface Web multilingue et d'une invite utilisateur graphique pour l'administration des droits via la Liste de Contrôle d'Accès.

La version est nommée pour Omnius, un réseau informatique sensible dans la trilogie des Légendes de Dune.

Ancienne version, plus prise en charge : 0.4 Fedaykin [6],[7] [8] Debian 6 Nommé d'après les commandos Fedaykin du peuple Fremen.
Ancienne version, plus prise en charge : 0.5 Sardaukar [9] Debian 6 L'API révisée rend les plugins v0.4 incompatibles.[10]
Ancienne version, plus prise en charge : 1.x Kralizec [11] [12] Debian 7 Améliore la prise en charge des systèmes plus ancien ; ajoute un tableau de bord avec prise en charge des widgets ; améliore l'infrastructure des plug-ins.

Cette version porte le nom de Kralizec, une bataille prévue à la fin de l'univers.

Ancienne version, plus prise en charge : 2.x Stone burner [13],[14] [15] Debian 7 Sencha ExtJS 5.1.1 Framework for the WebGUI ; GUI révisé supporte la configuration du WiFi, VLAN, et autres.

Cette version est nommée pour le brûleur de pierre (stone burner), une arme nucléaire détenue par la Maison d'Atreides.

Ancienne version, plus prise en charge : 3.x Erasmus[16] [17] Debian 8 Nommé en référence au robot dans Dune.
Dernière version stable: 4.x Arrakis[18] Debian 9 Nommé en référence à la planète dans Dune.
Dernière version avancée: 5.x Usul[19] Debian 10 Nommé d'après le nom secret de Paul Atreides (Usul) dans Dune.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]