OpenIndiana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OpenIndiana
Logo
Écran de connexion de session.
Écran de connexion de session.

Famille Systèmes Unix, System V Release 4 (SVR4)
Type de noyau Monolithique modulaire
État du projet en développement
Plates-formes SPARC
x86
x64
Licence CDDL, BSD, MIT
États des sources Open source
Dernière version avancée Hipster 2016.04
Méthode de mise à jour Image Packaging System (en)
Interface utilisateur par défaut GNOME
Gestionnaire de paquets Package Manager, pkg
Site web www.openindiana.org

Le projet OpenIndiana se propose de poursuivre le développement et la distribution d'OpenSolaris[1]. Il s'inscrit dans le cadre de la fondation Illumos[2].

Le projet a été conçu dans le contexte d'incertitude créé par le rachat de Sun Microsystems par Oracle dans le but de préserver les travaux réalisés dans le cadre d'OpenSolaris. L'entreprise Oracle Corporation a fait connaître courant août 2010, dans un courrier interne[3], la politique qu'elle entendait suivre pour OpenSolaris. Les orientations ainsi prises ont conduit de facto à un arrêt du projet OpenSolaris et le projet OpenIndiana a ainsi pris tout son sens.

L'annonce du projet OpenIndiana date du 14 septembre 2010[4]. La première version de la distribution, de caractère expérimental, a été publiée à cette même date.

Le projet OpenIndiana Hipster démarré à la fin de l'année 2013 dans le but de moderniser OpenIndiana, est développé de manière active et fournit des images d'installation sur un rythme bi-annuel.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le projet se propose de poursuivre les objectifs initiaux du projet OpenSolaris, dans une logique d'Open Source, tout en bénéficiant par ailleurs des travaux réalisés par la fondation Illumos (poursuite du développement du système d'exploitation dit OS/Net). OpenIndiana est ainsi une distribution construite sur le noyau Illumos et utilise par ailleurs le système de gestion de paquetages IPS réalisé dans le cadre du projet initial OpenSolaris.

La distribution (système d'exploitation et environnement complet), repose sur un système Unix de la famille System V, compatible avec les produits Oracle Solaris 11 et Solaris 11 Express. Elle suit un modèle de rolling-release et bénéficie de mises à jour logicielles régulières ainsi que des correctifs de sécurité.

OpenIndiana se présente comme une distribution destinée à un usage en poste de travail (desktop) et / ou en serveur. Les caractéristiques majeures d'OpenSolaris sont préservées pour permettre la mise en œuvre de serveurs d'entreprise:

  • système de fichiers ZFS,
  • système de trace DTrace,
  • gestion de réseaux par Crossbow,
  • gestion des services par SMF,
  • gestion des anomalies par FMA,
  • COMSTAR iSCSI framework,
  • etc ...

De manière classique, OpenIndiana propose des images d'installation graphique ainsi que d'installation minimale en mode texte pour faciliter la configuration de serveurs.

Organisation du projet[modifier | modifier le code]

Le projet OpenIndiana, membre de la fondation Illumos, repose sur un développement entièrement communautaire.

L'héritage d'OpenSolaris[modifier | modifier le code]

L'organisation initiale du projet OpenIndiana [5] a tout d'abord été basée sur celle d'OpenSolaris. Elle en a notamment repris le modèle de consolidations logicielles dont le développement est préalable à une intégration dans une version finalisée de la distribution.

Les consolidations consistent en des groupes de bibliothèques logicielles et utilitaires fournissant une fonctionnalité spécifique: installateur, système graphique, environnement de bureau, etc ...

Le projet OpenIndiana était initialement basé sur une dizaine de consolidations dont les principales:

Chaque consolidation était placée sous la responsabilité d'un ou plusieurs développeurs en charge de l'intégration.

Ce système, hérité de SUN Microsystems, était le produit d'une organisation impliquant des équipes de développeurs:

  • indépendantes et réparties dans le monde entier,
  • utilisant des outils différents (système de build, compilateur, contrôle de révision),
  • effectuant un travail de test et d'assurance qualité avant la phase de release engineering

Il nécessitait ainsi des moyens conséquents et était peu adapté à un modèle de développement communautaire classique.

Les versions d'OpenIndiana issues de ce modèle de développement sont:

  • la version expérimentale oi_147 du 10 septembre 2010,
  • la version expérimentale oi_148 du 17 décembre 2010,
  • les dix versions pré-stable oi_151a0 à oi_151a9 couvrant la période du 14 septembre 2011 au 18 janvier 2014.

Le projet Hipster[modifier | modifier le code]

The OpenIndiana Hipster

En 2013, face aux difficultés de mise en œuvre du système de release engineering par consolidations, le projet OpenIndiana a décidé la transition vers un modèle de développement plus flexible sous la forme du projet Hipster.

L'effort de modernisation d'OpenIndiana par le projet Hipster couvre différents aspects organisationnels et techniques.

Le modèle de développement choisi, de type rolling-release, permet d'accélérer le test et l'intégration grâce à un système de contribution horizontal.

Le système de release engineering hérité d'OpenSolaris a été remplacé par:

  • une publication bi-annuelle d'instantanés sous la forme d'images d'installation USB et DVD,
  • un système de build unique appelé oi-userland qui permet la compilation du système ainsi que le déploiement de dépôts de paquetages,
  • une intégration continue de logiciels ainsi que de la dernière version d'illumos disponible,
  • un système de documentation basé sur Asciidoc permettant une intégration continue ainsi que le déploiement instantané sous différents formats (site internet, PDF, HTML).

La feuille de route pour le prochain cycle de développement est mise à jour à la page de Roadmap du système de suivi.

Contributions[modifier | modifier le code]

La société EveryCity Managed Hosting fournit les serveurs et assure leur hébergement.

Versions[modifier | modifier le code]

La distribution s'est basée initialement sur la mise à jour de la dernière version expérimentale d'OpenSolaris (svn_134), préliminaire à la version stable OpenSolaris attendue en juin 2010, et complétée des mises à jour du noyau réalisées avant la décision de la société Oracle de cesser de diffuser les mises à jour, tandis que les versions ultérieures sont basées sur Illumos.

Légende
Experimental Builds Development Builds Hipster

Experimental Builds[modifier | modifier le code]

Cette première version d'OpenIndiana est basée sur la consolidation OS/Net.

Elle propose les nouveautés suivantes:

  • Environnement de bureau GNOME 2.30.2
  • Système graphique: Xorg 7.5, Xserver 1.7.7, Nvidia 256.53
  • Mises à jour: Firefox 3.6.8, Thunderbird 3.1.1, OpenOffice 3.2.1
  • GNU Compiler Collection (GCC) en version 4.3.3
  • Système de son Boomer compatible OSS4
  • Outils d'administration Visual Panels
  • GlassFish 3.0.1 Application Server
  • Solaris 10 Containers (compris dans Solaris 10 09/10)
  • Triple-Parity RAID avec ZFS [6]
  • L3/L4 load balancer
Version Date Liste des Changements
oi_147 10 septembre 2010

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_147 »,‎

oi_148 17 décembre 2010

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_148 »,‎

Development Builds[modifier | modifier le code]

Cette première version stable basée sur illumos reprend les éléments majeurs des versions expérimentales:

  • ZFS – système de gestion de fichiers,
  • Zones – système de virtualisation légère de Solaris,
  • SMF – Service Management Facility, gestion des services,
  • IPS – gestionnaire de paquetages,
  • FMA – Fault Management Architecture,
  • COMSTAR –système support iSCSI/iSER/FC/FCOE,
  • Crossbow – virtualisation des ressources réseaux,
  • DTrace – environnement intégré de sondes, outils de diagnostic et de mise au point,
  • Boot Environments – mécanismes de mise à jour et de retour arrière du système d'exploitation exploitant les capacités de ZFS,
  • Role Based Access Control RBAC – gestion avancée des droits pour les utilisateurs et les process,
  • IP Multipathing – IPMP gestion de la disponibilité des réseaux et de la bande passante
  • Integrated L3/L4 kernel mode Load Balancer
  • Integrated VRRP IP failover facility

Elle intègre quelques nouveautés importantes au premier rang desquelles la virtualisation KVM (Kernel Virtual Machine) et les paquetages QEMU.

Le portage KVM comprend les extensions pour Intel VT.

Des dépôts de paquetages IPS apportent des logiciels complémentaires pour:

  • l'exploitation en serveurs (Apache, BIND, Drupal, MySQL, PostgreSQL, Perl, PhP, Python, Samba, ...),
  • le poste de travail (Blender, Mplayer, Scribus, Wine, VLC, Firefox, Flash,Thunderbird, OpenOffice),

avec possibilité de choix entre l'environnement Gnome 2.32), XFCE desktop environment (4.8.3) et KDE (4.6.1).

Version Date Liste des Changements
oi_151a0 19 septembre 2011

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a0 »,‎

oi_151a1 26 janvier 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a1 »,‎

oi_151a2 13 février 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a2 »,‎

oi_151a3 12 avril 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a3 »,‎

oi_151a4 04 mai 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a4 »,‎

oi_151a5 02 juillet 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a5 »,‎

oi_151a6 04 septembre 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a6 »,‎

oi_151a7 06 octobre 2012

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a7 »,‎

oi_151a8 10 août 2013

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a8 »,‎

oi_151a9 18 janvier 2014

(en) « Release Notes OpenIndiana oi_151a9 »,‎

Hipster[modifier | modifier le code]

Le reboot du projet OpenIndiana démarre à la fin de l'année 2013 et propose la publication de deux instantanés d'installation par an.

Version Date Liste des Changements
2014.02 14 février 2014

(en) « Release Notes OpenIndiana Hipster 2014.02 »,‎

2014.07 01 juillet 2014

(en) « Release Notes OpenIndiana Hipster 2014.07 »,‎

2014.10 12 octobre 2014

(en) « Release Notes OpenIndiana Hipster 2014.10 »,‎

2015.03 31 mars 2015

(en) « Release Notes OpenIndiana Hipster 2015.03 »,‎

2015.10 12 octobre 2015

(en) « Release Notes OpenIndiana Hipster 2015.10 »,‎

2016.04 21 avril 2016

(en) « Release Notes OpenIndiana Hipster 2016.04 »,‎

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]