OpenDNS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OpenDNS
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de OpenDNS

Création 2006
Fondateurs David Ulevitch
Siège social Drapeau des États-Unis 135 Bluxome Street, San Francisco, CA 94107 (États-Unis)
Société mère Cisco Systems
Site web http://www.opendns.com

OpenDNS est un service gratuit de redirection DNS. Il se consulte via deux serveurs DNS récursifs accessibles sous les IP anycast suivantes :

  • IPv4 : 208.67.222.222 et 208.67.220.220[1] ; 208.67.222.220 et 208.67.220.222[2] ; 208.67.222.123 et 208.67.220.123[3] ;
  • IPv6 (Sandbox) : 2620:0:ccc::2 et 2620:0:ccd::2[4]

Le service permet les corrections automatiques des noms de domaines saisis par l'utilisateur ainsi qu'un service de blocage de certaines catégories de noms de domaines. Lorsqu'un utilisateur tente d'atteindre un nom de domaine qui n'existe pas, il est automatiquement redirigé vers une page de recherche qui lui permettra d'atteindre un autre site proche de la recherche effectuée.

Histoire[modifier | modifier le code]

David Ulevitch est le créateur du site, lancé en juillet 2006.

L'entreprise Cisco Systems rachète la société en juillet 2015, pour un montant de 635 millions de dollars [5].

Particularités[modifier | modifier le code]

Ce service est gratuit, accessible partout dans le monde. Le mode de fonctionnement financier est basé sur l'adjonction de publicités en cas de fautes de frappes de l'utilisateur dans sa requête, grâce à une manipulation de l'espace des noms de domaine, cela sans pop-up ni cookie. Le service est aussi censé réduire le risque de « phishing » grâce à sa collaboration avec PhishTank.com.

L'utilisateur peut également créer un compte, ce qui permettra ensuite de gérer le blocage de sites classés dans diverses catégories, mais aussi de créer une liste noire/blanche et consulter des statistiques d'activité.

Le recours à la manipulation des noms de domaine est cependant controversé[6].

Confidentialité[modifier | modifier le code]

Comme avec les autres services de ce type se pose le problème de la confidentialité des recherches et des noms de domaines consultés.

Article connexe : Vie privée et informatique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]