Opel-Sander RAK.1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Opel-Sander RAK.1
Image illustrative de l’article Opel-Sander RAK.1
Opel-Sander RAK.1 exposé au Deutsches Museum à Munich

Constructeur aéronautique Drapeau : Allemagne Fritz Adam von Opel
Friedrich Wilhelm Sander
Julius Hatry
Type Avion expérimental
Premier vol
Nombre construit 1
Motorisation
Moteur moteur-fusée
Dimensions
Envergure 11 m
Longueur 5.41 m
Hauteur 2 m
Nombre de places 1

L'Opel-Sander RAK.1 est un avion expérimental à moteur-fusée réalisé en Allemagne en 1929. Il fut le premier avion au monde conçu pour être propulsé par fusée.

Conception[modifier | modifier le code]

Fritz Adam von Opel (1899-1971), après ses études d'ingénieur à l'université technique de Darmstadt, devient le directeur des tests dans la société Opel fondée par son père Adam Opel en 1862. Durant les années 1920, l'entreprise se lance dans de nombreuses actions publicitaires spectaculaires afin de faire connaître ses voitures. Fritz Adam von Opel décide ainsi de développer une voiture propulsée par des fusées alimentées au propergol, un combustible solide, avec l'aide de Max Valier. Les premiers essais se déroulent sur la piste d'essai privée de la société Opel à Rüsselsheim. En 1928, à bord de la RAK 1 (pour Rakete, fusée en allemand), il atteint la vitesse de 75 km/h[1], et un mois plus tard 238 km/h sur la RAK 2 plus puissante[2]. Après l'explosion du quatrième prototype, Opel décide de stopper les essais automobiles.

En juin 1928, Fritz von Opel achète un planeur conçu par Julius Hatry et Alexander Lippisch, le Ente (canard). Ce premier prototype explose lors d'un essai. Cela ne décourage pas l'industriel qui charge Julius Hatry de concevoir un nouvel appareil capable de voler l'année suivante pour une nouvelle campagne publicitaire. Hatry conçoit un planeur à aile haute et double dérive. Le fuselage comprend le poste de pilotage, à l'avant, et l'arrière de section carrée comprend les 24 tuyères du moteur-fusée. Le fabricant de poudre Sander fournit le propergol solide qui alimente les fusées. Leur mise à feu propulse violemment l'appareil vers l'avant. Cependant la poussée ne peut pas être contrôlée durant le vol.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le premier vol a lieu le , effectué par Fritz von Opel, depuis un terrain d'aviation non loin de Francfort-sur-le-Main. L'avion-fusée porte le nom de ses constructeurs : « Opel Sander RAK.1 » sur le fuselage, et « Hatry Flugzeug » sur les dérives. Dans un bruit assourdissant, l'avion parcourt 1,5 km en 75 secondes à 15 m de hauteur. Cependant le moteur s'arrête brutalement, et l'avion est irrémédiablement endommagé lors de l’atterrissage[3].

Après ce nouvel échec, en proie à des difficultés financières avec la crise de 1929, la famille Opel se désintéresse des avions-fusée et des campagnes publicitaires spectaculaires. Fritz von Opel quitte l'Allemagne et s'installe en Suisse.

Postérité[modifier | modifier le code]

Sous le Troisième Reich, d'autres avions à moteur-fusée seront mis au point en Allemagne : le Heinkel He 176, un appareil expérimental qui fit son premier vol le 20 juin 1939, et le Messerschmitt Me 163, qui entra en service opérationnel comme intercepteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frederik Scherer, « OPEL RAK 1 : ELLE FUT LA PREMIERE VOITURE-FUSEE », sur Gazoline (consulté le 12 octobre 2018).
  2. Jean-François Christiaens, « MODÈLE OUBLIÉ : OPEL RAK 2, LA VOITURE… À RÉACTION ! », sur VROOM.be, (consulté le 12 octobre 2018).
  3. « Le planeur à fusée de Fritz von Opel a volé à Francfort sur deux kilomètres », Les Ailes, no 434,‎ , p. 11 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Le planeur à fusée de Fritz von Opel a volé à Francfort sur deux kilomètres », Les Ailes, no 434,‎ , p. 11 (lire en ligne).
  • « Hatry-Opel Rak 1 », Vol à Voile Magazine, no 34,‎ .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :