Opération Renntier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Opération Renntier

Informations générales
Date
Lieu Petsamo, Finlande
Issue Victoire allemande
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemandDrapeau de l'URSS Union soviétique
Forces en présence
2e et 3e division de montagne, soit 27 500 hommes[1]inconnues

Seconde Guerre mondiale

L’opération Renntier (Renne) était une opération allemande pendant la Seconde Guerre mondiale destinée à sécuriser les mines de nickel près de Petsamo en Finlande, contre une attaque soviétique dans le cas d'une reprise de la guerre entre la Finlande et l'Union soviétique.

Histoire[modifier | modifier le code]

La planification de l'opération commença le 13 août 1940, après que l'occupation de la Norvège par l’Allemagne fut achevée, et fut finalisée en octobre de cette année. Le plan prévoyait que les deux divisions du Corps alpin de Norvège (en) occupent Petsamo et ainsi d'empêcher la prise de contrôle par les Soviétiques des mines d'une importance stratégique.

L'opération fut finalement réalisée dans le cadre de l'opération Barbarossa, l'attaque allemande contre l'Union soviétique. L'opération débuta le 22 juin 1941, et se déroula sans incident. La 2e division de montagne allemande occupa la zone autour Liinakhamari et la 3e division de montagne allemande occupa Luostari (en).

L'opération fut suivie par l'opération Platinfuchs, qui était une attaque par ces deux divisions contre Mourmansk, s’intégrant dans une plus vaste opération : l’opération Silberfuchs.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Chris M. Mann et Christer Jörgensen, Hitlers Arctic War, Hersham, Ian Allan Publishing Ltd, (ISBN 0-7110-2899-0).

Article connexe[modifier | modifier le code]