Opération Rösselsprung (1944)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Rösselsprung (1944)
Description de cette image, également commentée ci-après

Le maréchal Josip Broz Tito (à droite) avec son cabinet et les officiers principaux collaborateurs à Drvar, quelques jours avant l'offensive.

Informations générales
Date 25 et 26 mai 1944
Lieu Drvar, Bosnie-Herzégovine
Issue Échec Allemand
Belligérants
Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne Nazie Yugoslav Partisans flag (1942-1945).svg Partisans Yougoslaves
Commandants
Tito
Forces en présence
1000 parachutistes SS
Pertes
213 tués, 881 blessés et 51 disparus[1] ~6 000 dont des civils

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne des Balkans
Invasion de l'Albanie · Guerre italo-grecque · Invasion de la Yougoslavie · Opération Châtiment · Bataille de Grèce · Opération Abstention · Bataille de Crète


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Front d'Europe de l'Ouest


Front d'Europe de l'Est


Bataille de l'Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise

L'opération Rösselsprung (Saut du cavalier) de 1944 était la 7e grande opération anti-Partisans lancée par les forces allemandes contre la résistance yougoslave durant la Seconde Guerre mondiale qui eut lieu entre le 25 mai et le 3 juillet 1944. Elle visait à capturer Tito pour éliminer ensuite le mouvement partisan communiste en Yougoslavie.

Cette opération est également connue sous le nom de raid sur Drvar.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Forces de l'Axe 

20 000 hommes environ.
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand

Drapeau de l'État indépendant de Croatie État indépendant de Croatie

  • 2e brigade de chasseurs
  • 4e brigade de chasseurs
Aviation
  • 65 avions de chasse
  • 85 avions d'attaque au sol
  • 35 avions d'attaque au sol nocturne
  • 12 avions de reconnaissance
  • 40 Junkers Ju 52 de transport
  • 45 remorqueurs de planeurs
  • 60 planeurs
Résistance 

Yugoslav Partisans flag (1942-1945).svg Partisans Environ 17 000 hommes

  • 1er corps Prolétarien (NOVJ)
    • 1re division Prolétarienne (NOVJ)
    • 6e division Prolétarienne (NOVJ)
  • 5e corps d'assaut (NOVJ)
    • 4e division d'assaut (NOVJ)
    • 39e division d'assaut (NOVJ)
  • 9e division du 8e corps (NOVJ)
    • Bataillon d'escorte du Haut commandement
    • École des officiers du haut commandement de la NOV et de la POJ[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Forum Le Monde en Guerre - 05/02/2006, par Kelilean
  2. NOV i POJ = Narodnooslobodilačka vojska i partizanski odredi Jugoslavije

Liens internes[modifier | modifier le code]